Gravelines-Dunkerque : Sheldon Mac, ancien joueur NBA, nouveau pigiste médical




Actuellement septième de Betclic Elite avec un bilan de quatre victoires pour quatre défaites, et qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France après sa victoire sur Nancy mercredi, le BCM Gravelines-Dunkerque réalise un bon début de saison, après un exercice 2020-21 très compliqué. Mais le club nordiste a subi un coup dur, avec la blessure de son arrière américain John Jenkins, qui tourne à 14 points de moyenne depuis le début de saison, et qui sera absent entre quatre et cinq semaines car il est touché à l’aponévrose. Cependant, le BCM a vite rebondi en recrutant en tant que pigiste médical Sheldon Mac, qui avait débuté la saison à quelques kilomètres de là, au Portel. Le 9 novembre dernier, le club nordiste et l’arrière de 28 ans s’étaient séparés. « Pour diverses raisons qui lui sont propres, le club a souhaité mettre un terme au contrat qui le lie à Sheldon Mac », avait écrit l’ESSM dans un communiqué. Il avait eu le temps d’inscrire une moyenne de 9,3 points en sept matchs.

Première expérience à l'étranger


Le Portel était la première expérience à l’étranger du natif de Houston. Non drafté en 2016, Sheldon Mac avait tout de même été recruté par les Washington Wizards, pour lesquels il avait joué 37 matchs en 2016-17, dont sept en play-offs. Blessé à la jambe la saison suivante, il avait rebondi en G-League en 2019-20 et avait même signé un contrat de dix jours avec les Cleveland Cavaliers… juste avant que la saison ne soit interrompue par la pandémie de coronavirus. La saison passée, il avait tourné à 17,9 points et 3,6 passes de moyenne avec le Canton Charge, en G-League, avant donc de tenter l’aventure en Betclic Elite. Une aventure qui ne s’est pas très bien passée pour lui pour le moment, mais il a désormais une deuxième chance du côté de Gravelines-Dunkerque.

>