Betclic Elite : Wembanyama au centre des attentions avant la Draft NBA 2023

Panoramic

Victor Wembanyama ne tourne pas autour du pot. Après une seule saison à l’ASVEL, le joueur de 18 ans a décidé de revenir en région parisienne sous les couleurs de Boulogne-Levallois.

 

Présent ce mardi à l’occasion du « media day » organisé par la Ligue Nationale de basketball (LNB) à quelques jours du début de la saison de Betclic Elite, le natif du Chesnay a justifié son choix par un « environnement agréable, protecteur » que les Metropolitans lui ont proposé afin de préparer au mieux son grand objectif : être numéro 1 de la prochaine Draft NBA.

« C’est le choix d’une certaine sécurité et d’une assurance avant de faire le grand saut », a-t-il ajouté dans des propos recueillis par RMC Sport. Abordant cette saison « avec appétit » mais également l’« envie de profiter de cette dernière année en France » avant une carrière qu’il projette sur quasiment deux décennies dans la ligue nord-américaine, Victor Wembanyama assume « l’impression d’avoir un statut un peu différent » en raison d’un départ programmé vers la NBA.

 

 


Wembanyama : « Le but est de m’améliorer chaque année »


Le jeune ailier fort ne le cache pas, il entend continuer sa progression sous les ordres de Vincent Collet. « Je reste concentré et le but est de m’améliorer chaque année, a-t-il confié. Je veux continuer sur cette lancée. Mais les grosses échéances arrivent, le régime va monter. »

Alors que l’ASVEL doit mener de front Betclic Elite et Euroligue, les Metropolitans n’auront que le championnat de France à disputer. Ce qui est tout sauf un problème pour Victor Wembanyama. « C’est vraiment le format idéal. Je n’ai pas besoin de prendre de risque à jouer plus. Pour le développement, il n’y a pas mieux, a affirmé le joueur de 18 ans. Je vais pouvoir faire ce que j’avais fait par le passé, mais que je n’avais plus le temps de faire ces derniers temps.

C’est-à-dire du travail individuel, avec différents coachs, de la musculation. » Aux yeux du Francilien, cette saison doit lui permettre de « consolider une éventuelle place de premier pour la draft » au lieu de « prendre 15kg et de prendre des risques ». Un rendez-vous avec la NBA qui passera par un passage réussi à Boulogne-Levallois.


>