Betclic Elite : Victor Wembanyama brille mais les Mets s'inclinent

Panoramic

Tous les yeux étaient braqués sur la rencontre entre Gravelines-Dunkerque et Boulogne-Levallois pour la reprise de la saison en Betclic Elite, et sur Victor Wembanyama en particulier. A 18 ans, le pivot est attendu en NBA en 2023, et il est promis à la première place de la Draft. C'est peut-être la plus grosse attraction de la saison en France.

Le nouveau phénomène du basket français n'a pas manqué sa première sous ses nouvelles couleurs avec 23 points (à 11/23 aux tirs), 10 rebonds, 1 passe décisive, 1 contre pour une prestation ponctuée d'actions d'éclat, en attaque comme en défense.

Du haut de ses 2,19 m, l'intérieur a dominé les débats en haute altitude, et a même inscrit un 3-points qui a maintenu un semblant de suspense en fin de match. Les Metropolitans 92 ont toutefois manqué de régularité sur 40 minutes pour rivaliser avec le BCM, qui a viré à +13 à la pause (42-29) puis +20 à l'issue du troisième quart-temps (69-49) pour l'emporter 85-73 sous l'impulsion du meneur de poche Justin Robinson (18 points, 6 passes décisives), DJ Seeley (15 points) et Vince Edwards (12 points à 4/6 à 3-points). C'est un premier revers pour Boulogne-Levallois, en lice pour jouer les premiers rôles en Betclic Elite cette saison.

Dans les deux autres rencontres de la soirée, Blois a créé la sensation en allant s'imposer à Roanne pour le premier match de son histoire en Betclic Elite. Le succès 94-90 de l'ADA a été sécurisé par Tyren Johnson, au club depuis cinq ans, d'un panier à mi-distance à 19 secondes de la fin. Dijon a pour sa part assuré à domicile face au Portel (87-76)


>