Betclic Elite (J9) : L'ASVEL dominée par Boulogne-Levallois, Paris s'impose face à Pau-Lacq-Orthez

Il va vraiment falloir prendre Boulogne-Levallois au sérieux ! Après leur victoire sur Monaco lors de la 2eme journée, les « Metropolitans » ont affirmé un peu plus leurs ambitions avec un succès sur le parquet du deuxième club français engagé en Euroligue, l’ASVEL. Une rencontre que les joueurs de Vincent Collet ont su très bien entamer avec un écart qui a dépassé les dix points dès le premier quart-temps. Il y a toutefois eu une réaction d’orgueil des coéquipiers de William Howard (15 points, 7 rebonds), revenus à huit points au terme du premier quart-temps. Les dix minutes menant à la mi-temps ont vu l’écart osciller entre six et douze points mais sans que l’ASVEL profite de l’occasion pour réduire l’écart, retrouvant son vestiaire avec le même retard qu’au terme des dix premières minutes. C’est en fin de troisième quart-temps que les coéquipiers de Wil Cummings (17 points, 5 rebonds, 5 passes) ont commencé à creuser l’écart, abordant les dix dernières minutes avec une marge de seize points sur les champions de France en titre. Dix ultimes minutes qui ont été un calvaire pour les joueurs de T.J. Parker. Sûrs de leurs forces, les « Mets » ont appuyé là où ça faisait mal pour approcher les 30 points d’avance. Au terme des 40 minutes, c’est avec une marge de 21 unités qu’ils s’imposent (64-85) pour consolider leur première place quand l’ASVEL, battu pour la troisième fois de suite toutes compétitions confondues, tombe du podium et recule au cinquième rang.


Paris se donne de l’air


Tombeur des Villeurbannais il y a deux semaines de cela, Paris a profité de la réception de Pau-Lacq-Orthez pour signer sa troisième victoire de la saison en Betclic Elite. Une rencontre que les joueurs de Jean-Christophe Prat ont démarré tambour battant, prenant très vite dix points d’avance. Mais ils ont ensuite alterné le bon et le moins bon. Une situation qui a permis à l’Elan Béarnais de rester au contact, avec seulement trois points de retard au terme du premier quart-temps. La tension est restée vive sur le parquet de la Halle Carpentier avec les coéquipiers de Vitalis Chikoko (18 points) qui ont su rester au contact pour même passer devant d’un point pour la première fois du match à quelques encablures de la mi-temps. Mais ça été la seule pour les Palois qui ont encaissé un 6-0 et se sont retrouvés menés au moment de retrouver le vestiaire. Au retour sur le parquet, l’indécision est restée présente avec les joueurs de la Capitale, emmenés par Kyle Allman (18 points) et Ismael Kamagate (18 points, 7 rebonds), qui ont gardé l’avantage mais sans jamais prendre le large. Ce n’est que dans les dix dernières minutes que cela s’est produit. Comptant jusqu’à quinze points d’avance, les Parisiens s’imposent finalement de treize (89-76) et remontent à la 15eme place du classement. Pau-Lacq-Orthez, pour sa part, voit sa série de deux victoires prendre fin et recule au sixième rang du classement, avec le même bilan que Nanterre.

BASKET - BETCLIC ELITE / 9EME JOURNEE
Jeudi 18 novembre 2021
Strasbourg - Fos-sur-Mer : 80-69

Vendredi 19 novembre 2021
Roanne - Le Portel : 89-86
Châlons-Reims - Limoges : 71-101

Samedi 20 novembre 2021
Dijon - Orléans : 79-87
Le Mans - Bourg-en-Bresse : 68-66
Cholet - Nanterre : 71-86

Dimanche 21 novembre 2021
ASVEL - Boulogne-Levallois : 64-85
Paris - Pau-Lacq-Orthez : 89-76

Samedi 19 février 2022
20h00 : Gravelines-Dunkerque - Monaco

>