Betclic Elite (J32) : Boulogne-Levallois tombe du trône, Roanne maintenu, Pau-Lacq-Orthez retrouve des couleurs

Panoramic


L’ASVEL et Monaco peuvent avoir le sourire. En ouverture de la 32eme journée de Betclic Elite, Boulogne-Levallois est allé s’incliner sur le parquet de Cholet. Les coéquipiers de Dominic Artis (22 points) ont pris l’avantage dès le premier quart-temps mais les Metropolitans sont revenus forts après la mi-temps. Toutefois, dix dernières minutes rondement menées permettent au Cholet Basket de s’imposer de six points (93-87). Une victoire, la deuxième de suite qui permet aux Choletais de prendre place dans les huit premiers. En effet, dans le même temps, Le Mans s’est incliné sur son parquet face au Portel (92-93) grâce notamment à Benoît Mangin (15 points, 7 passes). Une victoire qui permet au club nordiste de faire un pas de plus vers le maintien en Betclic Elite, qui sera définitivement acquis avec une seule victoire d’ici la fin de la saison.


Roanne ne descendra pas, Strasbourg déraille


Le maintien, c’est désormais une chose certaine pour Roanne. A l’occasion de la réception de Strasbourg, la Chorale a démarré tambour battant avec treize points d’avance à la fin du premier quart-temps. Les Alsaciens ont toutefois répondu au retour des vestiaires pour virer en tête de quatre longueurs à dix minutes du terme de la rencontre. Le dernier quart-temps a été tendu et c’est Loren Jackson (21 points) qui offre la victoire et le maintien à Roanne au buzzer (90-87). Cette deuxième défaite de suite fait reculer la SIG au sixième rang derrière Dijon. La JDA, de son côté, a enchaîné une deuxième victoire de suite sur le parquet de Nanterre. Si les Dijonnais ont été bousculés dans le deuxième quart-temps, le matelas pris dans les dix minutes suivant la pause leur a permis de mieux gérer. Avec une marge de neuf points, Dijon s’impose (79-88) et se rapproche des play-offs.


Pau-Lacq-Orthez se réveille, Fos-sur-Mer aussi


Cette 31eme journée a également été l’occasion pour Pau-Lacq-Orthez de sortir de sa léthargie. Après cinq défaites de suite en Betclic Elite, l’Elan Béarnais est allé s’imposer à Orléans. C’est dans le deuxième quart-temps que les coéquipiers de Vitalis Chikoko (23 points, 10 rebonds) ont pris l’ascendant pour ne plus lâcher et s’imposer de sept longueurs (69-76) et se maintenir à la septième place. Pour Orléans, cette deuxième défaite en trois matchs tombe très mal. En effet, la zone rouge s’est rebellée. Lanterne rouge et déjà assuré de descendre en Pro B la saison prochaine, Châlons-Reims a mis fin à son insondable série de douze défaites de rang à l’occasion de la réception de Paris (109-77). De son côté, Fos-sur-Mer a profité de la situation compliquée de Bourg-en-Bresse pour relever la tête après trois défaites de suite (85-96). Avec encore deux matchs à jouer, les Provençaux ne sont plus qu’à une victoire d’Orléans, plus que jamais menacé de relégation.

BASKET - BETCLIC ELITE / 32EME JOURNEE
Mardi 3 mai 2022
Bourg-en-Bresse - Fos-sur-Mer : 85-96
Châlons-Reims - Paris : 109-77
Cholet - Boulogne-Levallois : 93-87
Le Mans - Le Portel : 82-83
Orléans - Pau-Lacq-Orthez : 69-76
Roanne - Strasbourg : 90-87
Nanterre - Dijon : 79-88

Mercredi 4 mai 2022
20h00 : Gravelines-Dunkerque - ASVEL

Samedi 14 mai 2022
20h30 : Limoges - Monaco

>