Betclic Elite (J13) : Strasbourg voit Boulogne-Levallois s'envoler, Le Mans sur le podium



Boulogne-Levallois a été moins serein mais continue sa série. A l’occasion de la réception de Bourg-en-Bresse, les Metropolitans ont signé un douzième succès de suite en Betclic Elite et consolide sa place de leader du championnat. Toutefois, les joueurs de Vincent Collet ont été contestés par la JL Bourg qui a conclu le premier quart-temps devant au score. La donne a changé en fin de troisième quart-temps avec un 14-0 pour les coéquipiers de Will Cummings (17 points, 6 passes) qui leur a permis de se détacher au score. Au courage, les Burgiens sont revenus à deux longueurs en toute fin de match mais, au jeu des lancers francs, c’est Boulogne-Levallois qui s’impose de trois longueurs (71-68). Dauphin des « Mets », Strasbourg a chuté pour la quatrième fois de la saison. Si l’entame de match a été un chassé-croisé, c’est la SIG qui a conclu le premier quart-temps devant au tableau d’affichage mais a cédé à l’approche de la mi-temps. En fin de troisième quart-temps, la SIG a signé un 11-0 pour repasser devant mais la JDA a mieux fini pour reprendre une longueur d’avance. La fin du temps réglementaire a laissé imaginer que Strasbourg allait s’imposer mais Khadeen Carrington (28 points) a remis les deux équipes à égalité, provoquant une prolongation. Cinq minutes supplémentaires qui ont permis à Dijon de s’imposer de neuf points (97-88 ap) pour remonter au huitième rang. La SIG, quant à elle, laisse Boulogne-Levallois s’échapper en tête du championnat.

Le Mans et Pau-Lacq-Orthez assurent


Le Mans s’installe sur le podium. Alors que Monaco avait disputé sa rencontre de la 13eme journée au début du mois avec une victoire sur l’ASVEL, le MSB a pris la troisième place au bénéfice de sa victoire à Roanne. Une rencontre qui a mis beaucoup de temps à se décanter. En effet, si les coéquipiers de Scott Bamforth (12 points, 7 rebonds) et Williams Narace (12 points, 9 rebonds) ont fait la course en tête pendant l’essentiel des trois premiers quart-temps, ce n’est que dans le quatrième qu’ils ont fait la différence pour un succès de douze points (72-84), le troisième de suite. Pau-Lacq-Orthez reste également dans la course au podium. Battus par le leader Boulogne-Levallois le week-end dernier, les Béarnais n’ont pas tremblé lors d’un déplacement sur le parquet de Gravelines-Dunkerque. Intenables dans les dix premières minutes, les coéquipiers de Brandon Jefferson (20 points, 5 rebonds) y ont inscrit la bagatelle de 35 points. Un large avantage qui a toutefois fondu dans le troisième quart-temps. Mais le BCM, revenu deux points dans les dix dernières minutes n’a jamais été en mesure de repasser devant et s’incline de cinq points (90-95). Avec cette victoire, Pau-Lacq-Orthez talonne désormais Monaco, qui a un match en moins.

Limoges confirme, Châlons-Reims se relance


Limoges confirme un début de redressement. Après avoir créé la surprise à Monaco, le CSP a pris le meilleur sur Fos-sur-Mer. Les coéquipiers de Demonte Harper (22 points) ont creusé un écart qui a souvent dépassé les dix points avant la mi-temps. Mais, en toute fin de troisième quart-temps, les Provençaux ont fait un retour tonitruant pour pointer à une longueur. Solides dans les dix dernières minutes, les Limougeauds l’emportent de huit longueurs (75-67) et s’installent au 7eme rang du classement. Châlons-Reims retrouve le sourire. Après huit défaites de suite en championnat et même neuf toutes compétitions confondues, le CCRB a pris le meilleur sur la lanterne rouge Cholet dans un match que les coéquipiers de Neal Sako (26 points, 12 rebonds) ont mené de bout en bout. Au final, les Champenois s’imposent de neuf longueurs (89-80) et prennent un peu d’air sur la zone rouge car Le Portel a vu son match face à Nanterre reporté pour raisons sanitaires. Paris peut également respirer, sa série de trois revers de suite ayant pris fin sur le parquet d’Orléans. Une rencontre dont l’issue n’a guère fait de doute au terme d’un premier quart-temps à sens unique et remporté de 21 points par les coéquipiers de Kyle O’Quinn (17 points, 6 rebonds) et Ismaël Kamagate (17 points, 10 rebonds). Rarement inquiété par la suite, Paris l’emporte avec une marge de 18 points (75-93) et remonte au 16eme rang.

BASKET - BETCLIC ELITE / 13EME JOURNEE
Mardi 7 décembre 2021
Monaco - ASVEL : 84-82

Jeudi 23 décembre 2021
Châlons-Reims - Cholet : 89-80
Limoges - Fos-sur-Mer : 75-67
Orléans - Paris : 75-93
Roanne - Le Mans : 72-84
Dijon - Strasbourg : 97-88 (ap)
Gravelines-Dunkerque - Pau-Lacq-Orthez : 90-95
Boulogne-Levallois - Bourg-en-Bresse : 71-68

Reporté à une date ultérieure
Nanterre - Le Portel

>