Betclic Elite (J11) : Boulogne-Levallois rit, Paris pleure


Il faut désormais remonter au 2 octobre, en ouverture de la saison de Betclic Elite, pour trouver trace d'une défaite de Boulogne-Levallois en championnat. Les Metropolitans sont tout simplement irrésistibles et ils ont enchaîné une dixième victoire de suite ce vendredi en allant écraser le promu Fos-sur-Mer (14eme) sur le score de 73-98. Ce sont pourtant les Provençaux qui ont le mieux entamé la rencontre en menant 22-19 à la fin du premier quart, mais les joueurs des Hauts-de-Seine ont appuyé sur l'accélérateur ensuite, pour mener 38-41 à la mi-temps, et surtout 51-64 à la fin du troisième. Ils ont déroulé leur basket dans le dernier quart, remporté 22-34, dans le sillage d'un excellent David Michineau (19pts, 8pds) et d'un Miralem Halilovic en double-double (16pts, 10rbds). En face, Lasan Kromah (18pts) était bien seul à résister. Aucun des cinq poursuivants de Boulogne-Levallois ne jouait ce vendredi, et c'est donc Roanne, septième, qui en profite pour grimper, grâce à sa quatrième victoire d'affilée, au détriment de Bourg-en-Bresse (10eme) : 91-89. La Chorale a débuté le match tambour battant (31-19) et menait de neuf points à la mi-temps (50-41) puis a de nouveau creusé l'écart (77-61, 30eme) avant de se faire très peur dans le dernier quart, remporté 14-28 par la JL, qui échoue finalement à deux points. Loren Jackson termine avec 26 points et 7 passes pour Roanne et Pierre Pelos avec 19 points et 7 passes pour Bourg.

Orléans dans le Top 8, Paris perd sous les yeux de Brad Stevens


Orléans prend place dans le Top 8 et revient au même niveau (5v-6d) que son adversaire du soir, après son large succès 80-65 sur Limoges. Les joueurs du Loiret ont remporté tous les quarts-temps et ont creusé l'écart au fur et à mesure (47-37, mt), grâce notamment aux 23 points (5/9 à 3pts) de Chris Warren, alors que Demnonte Harper finit avec 17 points pour le CSP. Dijon et Nanterre ont exactement le même bilan qu'Orléans et Limoges, après la victoire de la JDA 75-66 sur les hommes de Pascal Donnadieu. Dijon a remporté les trois premiers quarts de cinq et six points (60-44, 30eme) et s'est un peu fait peur sur la fin (15-22), mais l'a finalement emporté, en pouvant compter sur un grand Robin Ducoté, auteur de 24 points (6/10 à 3pts). Lucas Dussoulier termine quant à lui avec 19 points pour Nanterre. Enfin, dans le match de la peur entre les deux derniers du classement, Paris a été écrasé à domicile par Le Portel : 62-86 ! Les Parisiens ont tenu dans le premier quart (20-22), avant de craquer peu à peu (35-42 à la 20eme ; 48-60 à la 60eme), la faute notamment à un Devin Davis à 19 points et 8 rebonds. Ismaël Kamagate a marqué 17 points pour Paris, alors que sous les yeux du manager général de Boston Brad Stevens, qui l'a drafté en 45eme position cet été, Juhann Bégarin a terminé avec 9 points, 5 rebonds et 2 passes en 30 minutes.

BETCLIC ELITE / 11EME JOURNEE
Vendredi 10 décembre 2021
Paris - Le Portel : 62-86
Roanne - Bourg-en-Bresse : 91-89
Fos-sur-Mer - Boulogne-Levallois : 73-98
Orléans - Limoges : 80-65
Dijon - Nanterre : 75-66

Samedi 11 décembre 2021
20h00 : Cholet - Gravelines-Dunkerque
20h00 : Le Mans - Châlons-Reims
20h45 : Pau-Lacq-Orthez - ASVEL

Dimanche 12 décembre 2021
17h00 : Strasbourg - Monaco

>