NBA : Les Warriors repartent au combat

Reuters

Contexte et attentes

67 victoires, meilleure défense et seconde attaque de la ligue, meilleure équipe aux passes décisives et au pourcentage d’adresse… Autant dire que Golden State a cartonné à tous les étages l’an passé, terminant avec le meilleur bilan de l’histoire de la franchise, le tout avec un Stephen Curry MVP et le titre en poche après une bataille intense contre les Cavaliers en Finales (4-2). Dès lors, comment faire mieux (ou au moins aussi bien) après une telle leçon de maîtrise administrée à tout le championnat ?

Pour réaliser le back to back, la franchise d’Oakland entend s’appuyer sur la même recette qui a fait son succès puisque le groupe n’a connu aucune modification majeure hormis le trade de David Lee à Boston. Les Splash Brothers sont toujours prêt à dégainer à la moindre opportunité et le groupe présente une homogénéité parfaite alliant la fougue à l’expérience. Seul bémol : l’absence du coach Steve Kerr pour la reprise, après une double opération du dos cet été.

Reste que les Warriors, de par le statut de champion en titre, seront plus que jamais attendus au tournant par l’ensemble de leurs adversaires. L’effet de surprise ne fonctionnera plus et dans la férocité de la Conférence Ouest, il faudra éviter les pièges et les blessures pour arriver en pleine forme en Playoffs. Armés de leur indéfectible confiance et guidé par l’esthète du shoot Steph Curry, les joueurs de l’Oracle Arena remettent leur titre en jeu. Avec un viseur dans le dos.

Le joueur à suivre

On a longtemps hésité entre Curry et son acolyte du backcourt mais on a préféré se concentrer sur Klay Thompson, dont la marge de progression est peut-être plus importante. A 25 ans, le natif de Los Angeles sort peu à peu de l’ombre de son compère des Warriors. Son infernal carton contre Sacramento le 23 février, avec 52 points marqués dont 37 dans le seul troisième quart-temps, a été l’un des moments forts de la saison et est déjà rentré dans la légende de la ligue.

Après des Playoffs et plus particulièrement des Finales en demi-teinte, on attend de Thompson une plus grande régularité dans ses prestations. Shooteur d’exception, il n’a eu de cesse depuis son arrivée chez les pros de progresser dans chaque aspect de son jeu, au point d’être cité parmi les cinq meilleurs arrières de la Ligue.

Le cinq de départ

Tout a été dit sur le duo fou Curry/Thompson et on s’attardera plus sur le reste du cinq, qui donne des maux de tête aux adversaires par la polyvalence de ses hommes. Avec Harrison Barnes et Draymond Green, Steve Kerr détient deux soldats capables de tirer de loin, driver vers le cercle et défendre avec énergie et passion. Et dans la peinture, Andrew Bogut règne sous le cercle et gobe les rebonds avec appétit.

Mais la grande force de Golden State est la profondeur de son effectif. Le plus bel exemple de celle-ci est le trophée de MVP des Finales décerné à Andre Iguodala en juin dernier. Sorti du banc, l’ailier avait étouffé LeBron James en collant aux basques du natif d’Akron sans ne jamais rien lâcher. Avec Shaun Livingston et Leandro Barbosa, Kerr dispose de deux profils assez opposés, avec un meneur gestionnaire et un shooteur de série. Et quand il faut aller au charbon, Marreese Speights ne donne pas sa part aux chiens à l’intérieur, avec la tour Festus Ezeli à ses côtés dans la second unit. Petit nouveau de cette escouade haute en couleur, le rookie Kevon Looney, ailier drafté en 30ème position en provenance des Bruins de UCLA.

Notre verdict : 1er de la Conférence Ouest

Qui peut stopper ces Warriors ? En pleine forme, peu de formations peuvent se targuer d’aligner autant de talents sur le parquet. Leurs rivaux vont devoir se remonter les manches et jouer une partition parfaite pour faire tomber de leur piédestal les champions en titre, même si sortir indemne et en bonne santé de l’éprouvante Conférence Ouest ne sera pas chose aisée.

Les Cavaliers ne veulent que le titre

Le Thunder en route pour le titre ?

Les Bulls passent à l'attaque

Les Clippers enfin au sommet ?

Les Hawks toujours en haute altitude ?

Les Rockets volent à découvert

Les Wizards dans l'attente

San Antonio à la relance

Les Raptors pour griffer plus fort

Memphis, parole à la défense

Miami prêt à s'enflammer

Décollage imminent pour les Pelicans ?

Les Bucks de chassés à chasseurs

Sacramento dans la lumière ?

Des Celtics au rupteur ?

Utah, en défense toute !

Les Pacers sont revanchards

Dallas prépare sa transition

Les Hornets pour une piqûre de rappel

Les Lakers au rebond

Des Nets dans le flou

Les Suns marchent à l'ombre

Enfin du mieux chez les Knicks ?

Les Wolves ont les crocs

Les Pistons toujours dans la grisaille

Denver part de très loin

Décollage retardé pour le Magic ?

L'an I des Trail Blazers

Fini la médiocrité pour les 76ers ?