Ligue Féminine (J8) : Première place provisoire pour l'ASVEL, défaite pour Lattes-Montpellier et Basket Landes

L’ASVEL met la pression sur Charleville-Mézières. Alors que les Flammes se déplacent à Angers ce dimanche, les Rhodaniennes ont profité de leur déplacement à Charnay pour signer une sixième victoire de suite et s’installer provisoirement en tête de la Ligue Féminine. Si Kankou Coulibaly (16 points, 13 rebonds) a ouvert le score, l’ASVEL a ensuite pris le contrôle du match mais sans creuser un énorme écart dans le premier quart-temps. Charnay a su profiter de l’occasion pour repasser quelques instants en tête au cœur des dix minutes menant à la mi-temps. Toutefois, ce sont bien les joueuses de Pierre Vincent qui ont retrouvé leur vestiaire avec l’avantage au score. Un ascendant que les coéquipières d’Alexia Chartereau (16 points) ont amplifié au retour sur le parquet, prenant très rapidement plus de dix points d’avance. L’écart n’est repassé sous cette barre qu’en toute fin de match et, surtout, trop tard pour changer la donne. L’ASVEL s’impose de onze points (63-74) et pourra se satisfaire d’être premier du classement quelques heures.

La Roche-sur-Yon fait tomber Basket Landes


Basket Landes, pour sa part, a manqué l’occasion de revenir à hauteur de Charleville-Mézières. Les championnes de France en titre ont, en effet, concédé la défaite sur leur parquet face à La Roche-sur-Yon. Pourtant, après un premier quart-temps rondement mené et conclu avec dix points d’avance, tout semblait aller dans le sens des coéquipières de Lidija Turcinovic (18 points). Mais ces dernières ont dilapidé une avance de seize points pour voir les Vendéennes passer devant peu avant la mi-temps. Ce n’est qu’au retour des vestiaires qu’Ornella Bankole (27 points), Tiffany Clarke (26 points, 8 rebonds) et leurs coéquipières ont inversé durablement la tendance. Si Basket Landes a su revenir à deux points en début de dernier quart-temps, La Roche-sur-Yon a su finir fort pour s’imposer de treize points (80-93) et passer devant son adversaire du soir à la troisième place du classement.

Lattes-Montpellier chute à Saint-Amand


Lattes-Montpellier, pour sa part, continue sur sa tendance d’alterner victoires et défaites. Après leur succès à Charnay le week-end dernier, les joueuses de Valéry Demory ont chuté à Saint-Amand-les-Eaux au bout de la prolongation. Une rencontre qui a longtemps été indécise, l’écart ne dépassant les dix points en faveur du club du Hainaut qu’en tout début de troisième quart-temps. Sous l’impulsion de l’inévitable Olivia Epoupa (21 points, 6 rebonds), le BLMA s’est accroché pour repasser devant dans le « money time » mais sans parvenir à tenir. Emmené en prolongation, le club héraultais a longtemps mené dans les cinq minutes supplémentaires mais un tir de Gustavsson (15 points, 6 rebonds) à onze secondes du terme a permis à Saint-Amand-les-Eaux de s’imposer par la plus petite des marges (82-81 ap). Après quatre défaites de suite, les joueuses du Hainaut retrouvent le sourire quand Lattes-Montpellier reste inconstant et englué dans le ventre mou du classement.

BASKET - LIGUE FEMININE / 8EME JOURNEE
Samedi 27 novembre 2021
Charnay - ASVEL : 63-74
Saint-Amand-les-Eaux - Lattes-Montpellier : 82-81 (ap)
Basket Landes - La Roche-sur-Yon : 80-93

Dimanche 28 novembre 2021
16h00 : Tarbes - Bourges
16h00 : Angers - Charleville-Mézières
17h00 : Villeneuve d’Ascq - Landerneau

>