Euroligue (F/J4) : Basket Landes et Lattes Montpellier chutent lourdement

La rechute est plutôt brutale. Ce mercredi soir, à l'occasion de la quatrième journée de l'Euroligue de basket féminin, Basket Landes, qui restait sur deux succès de rang dans la compétition, s'est très lourdement incliné sur le parquet de Galatasaray (83-64). Un match bien mal embarqué d'entrée pour le club français, et ce dès le premier quart-temps, durant lequel Basket Landes n'a inscrit que huit petits points, contre 21 pour son adversaire. Par la suite, l'écart n'a donc eu de cesse d'augmenter, atteignant même les +27 à la pause (46-19). Même au retour des vestiaires, les visiteuses n'ont alors jamais semblé être en mesure de revenir, malgré un 7-0 dès l'entame du troisième et avant-dernier quart-temps. Mais l'écart était donc déjà fait et bien fait. A la faveur notamment d'un ultime 12-5, Basket Landes l'a finalement ramené à +19 (83-64). La Lettone Aneta Steinberga (21 points, 8 rebonds, 2 passes décisives) a fait beaucoup de mal au club français, porté par l'Australienne Marianna Tolo (18 points, 4 rebonds, 4 passes décisives), mais cela n'a donc pas suffi. Dans le groupe B, Galatasaray est cinquième et Basket Landes sixième.

Lattes Montpellier n'a pas fait le poids


Même constat pour Lattes Montpellier. Ce mercredi, à l'occasion de la quatrième journée de l'Euroligue de basket féminin, le club français s'est lourdement incliné sur le parquet des Espagnoles de Perfumerias Avenida, vice-championnes d'Europe en titre (88-67). Pourtant, Lattes Montpellier est parvenu, plus d'une fois, à mener dans cette rencontre, mais ce fut seulement le cas dans le premier quart-temps. Car, à la fin de celui-ci, les locales ont alors pris les choses en main (21-19), et ce de manière définitive. Par la suite, l'écart n'a donc cessé de s'accroître, atteignant même les +23, peu de temps avant la pause (52-29). Un écart qui a même frôlé les +30 (88-60, +28) dans le quatrième et dernier quart-temps, pour finalement être porté à +21 (88-67). Une lourde défaite finale, malgré le match de l'Américaine Sydney Wallace, qui termine meilleure marqueuse de son équipe mais également meilleure marqueuse de cette rencontre, avec des statistiques personnelles de 24 points, 1 rebond et 1 passe décisive. Mais cela n'a donc pas suffi face aux partenaires de la Britannique Karlie Samuelson (17 points, 5 rebonds). Lattes Montpellier est troisième du groupe A.

>