Euroligue (F) : La FIBA envoie Lattes-Montpellier en quarts

Il y aura finalement trois clubs français en quarts de finale de l'Euroligue femmes à partir du 11 mars prochain (date du match 1). Après l'ASVEL-Lyon féminin et Bourges, qualifiés à la régulière, Lattes-Montpellier s'est en effet lui aussi invité à la fête, mais pas sportivement comme nos deux autres représentants. Le BLMA, battu à domicile contre Gérone (57-45) mercredi soir et dans l'attente depuis de la décision de la FIBA, a validé comme il l'espérait son billet pour les quarts sur tapis vert. Les Héraultaises ont profité du refus de Sopron et de Riga de se rendre à Ljubljana (Slovénie) pour affronter respectivement les Italiennes de Schio et de Venise en raison du coronavirus. Contrainte d'annuler ces deux rencontres, la FIBA, qui a rendu sa décision jeudi après avoir statué, a en effet décidé d'infliger une défaite 20-0 au club hongrois de Sopron comme au club letton de Riga (avec zéro point au classement).


Trois clubs français en quarts, une première depuis 2004





« Sopron Basket et TTT Riga ont informé la FIBA Europe qu'ils ne voyageraient pas, invoquant des problèmes de santé liés à l'épidémie de coronavirus en Italie. Le juge n'a trouvé aucun motif à l'appui de leur argumentation et a statué en conséquence », a expliqué la FIBA pour le plus grand bonheur de Lattes-Montpellier, éliminé sur le parquet après cette défaite dans un match décisif pour la qualification mais qui arrache donc son billet sur tapis vert. Tandis que les Gazelles peuvent se pencher sur le quart qui les attend contre les Russes d'Ekaterinburg (match 1 le 11 mars, match 2 le 18 mars, match 3 éventuel le 25 mars), la France, elle, peut se féliciter d'avoir trois représentants encore en course alors que se profilent les quarts de finale. Ce qui n'était plus arrivé depuis 2004.