Voile : Le bateau de Thomson repris par Roura

Le bateau du Britannique Alex Thomson a trouvé preneur. En effet, ce mercredi, Alan Roura a annoncé en avoir fait l'acquisition. Par le passé, le Suisse a déjà pris part à un total de deux Vendée Globe et ce bateau de toute dernière génération, particulièrement innovant, pourrait peut-être lui permettre de franchir un cap dans la prestigieuse course de voile, autour du monde et en solitaire. Un monocoque qui pourrait même peut-être lui permettre de s'imposer, et ce même dès la prochaine édition, qui débutera lors de l'année 2024.

Roura négociait depuis six mois pour l'obtenir


Le marin de 28 ans, qui, négociait depuis six mois pour l'obtenir et qui avec ce bateau, espère « être le plus performant le plus rapidement possible », s'est confié, à ce sujet, auprès de l'AFP : « Ce bateau, il fait rêver ! Il a fait peur à tout le monde quand il est sorti, avec son cockpit fermé. Et quand on voit les bateaux qui sortent aujourd'hui, beaucoup vont ressembler à celui-ci. Alex (Thomson) a toujours eu un coup d'avance sur tout le monde. J'avais pensé à faire construire un bateau mais la jauge de la classe Imoca (ndlr : les bateaux du Vendée Globe) n'a pas tant évolué que ça, les bateaux de 2020 seront toujours aussi performants sur le prochain Vendée Globe. Ce fameux Hugo Boss 7 était le bateau le plus abouti. C'est vraiment le projet d'une vie. Le choix du bateau a énormément joué dans la balance, et mon expérience derrière. » Une annonce qui fait suite à celle d'Alex Thomson qui a officialisé, pas plus tard que ce lundi, son absence à l'occasion de l'édition 2024 du Vendée Globe, en tant que skipper mais peut-être pas en tant que manager de sa team, Alex Thomson Racing. Alan Roura, douzième du Vendée Globe en 2016-17, alors qu'il était le plus jeune de la flotte, a ensuite pris la 17eme position de la toute dernière édition.

>