Vendée Globe : Thomson change de cap et va tenter de réparer

Changement de cap pour Alex Thomson (Hugo Boss). Au ralenti depuis samedi soir en raison d'une avarie structurelle, l'ancien leader semble avoir amorcé depuis ce dimanche midi un retour vers les côtes brésiliennes. Dans un communiqué publié dans la foulée de ce revirement, le directeur technique de l'équipe Hugo Boss Ross Daniel a confirmé que le Gallois, ayant repéré une lisse longitudinale probablement décollée en faisant un tour complet de son bateau (et qui aurait pu à terme créer d’autres dégâts plus conséquents), allait bien tenter de réparer au plus vite. Les réparations sont d'ailleurs déjà en cours.



« L’inspection (effectuée par Thomson lui-même) a révélé des dommages structurels sur une poutre longitudinale à l'avant du bateau. Les dommages semblent être isolés à cette seule zone. On ne sait pas encore très bien ce qui a causé ces dommages. Il n'y a eu aucun incident préoccupant à bord du bateau pendant la course jusqu'à présent. Alex a maintenant mis le bateau dans une position sûre pour gérer l'état de la mer afin de réduire les mouvements à bord pendant qu'il effectue la réparation. Il a tout le matériel nécessaire à bord, un plan détaillé à suivre et une équipe d'ingénieurs ultra qualifiée qui le conseille. »

Thomson doit réparer s'il veut pouvoir continuer de rêver à la victoire finale





Le tout dans un seul et unique but : pouvoir de nouveau en découdre au plus vite avec les bateaux de tête et ne pas avoir à abandonner ses espoirs de victoire. Ce qui semble largement possible, aux dires de Ross Daniel. « Nous sommes confiants dans sa capacité à mener à bien la réparation. Notre objectif est d'effectuer la réparation nécessaire rapidement et efficacement, afin de minimiser les milles perdus et de reprendre la course ». Dépassé par Charlie Dalin (Apivia) comme il l'avait été, deux jours plus tôt, mais à la régulière cette fois, par Thomas Ruyant (LinkedOut), resté leader depuis, Thomson, relégué à 73 milles de Ruyant, avait averti dans la nuit la direction de course d'un « problème structurel » survenu alors que le Britannique se trouvait à environ 800 milles à l'est de Rio de Janeiro dans l'Atlantique Sud.

VG2020 VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 12h00 (heure française) - Dimanche 22 novembre 2020
1- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 19 729,9 milles de l'arrivée
2-
Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 10,91 milles du leader
3- Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) à 120,73
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 258,24
5- Kevin Escoffier (FRA/PRB*) à 285,44
6- Boris Herrmann (ALL/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco*) à 329,86
7- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 336,15
8- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 358,16
9- Sébastien Simon (FRA/Arkéa Paprec*) à 362,12
10- Sam Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) à 395,13
...

Abandon :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage après 7 jours de course

* bateau équipé de foils