Vendée Globe : Ruyant est monté en haut de son mât


Sale temps pour les leaders de ce Vendée Globe, ce dimanche au large des côtes de Rio de Janeiro. Après que l'ancien homme de tête Alex Thomson (Hugo Boss) a été contraint de ralentir fortement sa cadence en raison d'une avarie ou d'un problème de foil (la raison du problème structurel du Britannique n'est pas encore officiellement connue), c'est maintenant au tour de Thomas Ruyant (LinkedOut) de marquer le pas. Perturbé depuis le départ des Sables d'Olonne par la perte de l'une de ses drisses - qui permettent d'envoyer en tête de mât les grandes voiles de portant - le skipper ayant profité des ennuis de Thomson pour prendre les commandes avait ralenti ces dernières heures en attendant de trouver le bon moment pour grimper en haut de son mât de 28 mètres et effectuer les réparations nécessaires. Samedi soir, alors que sa drisse de secours venait de rendre l'âme, l'actuel premier de ce tour du monde en solitaire et sans escale avait tenté à deux reprises d'escalader le mât, mais l'état de la mer, alors agitée, l'avait finalement obligé de repousser au lendemain son expédition.

Un vrai numéro d'équilibriste pour Ruyant





Le Nordiste a bien fait, car il est parvenu à ses fins dimanche matin, non sans difficulté, notamment pour redescendre du mât alors que la mer n'était pas vraiment favorable à ce moment de la journée. « Avec les premières lueurs du jour, Thomas a joué les équilibristes dans des conditions pour le moins scabreuses, les mouvements du bateau l’envoyant régulièrement heurter et tourner autour de l’espar (...) La descente s’est aussi avérée périlleuse et brutale. Toujours sous grand-voile haute et J15, il n’a jamais arrêté la progression du bateau », a raconté son équipe après le petit exploit du marin. Ses deux drisses de tête installées à poste en pied de mât, Ruyant va donc enfin pouvoir poursuivre la course comme il aurait dû l'entamer. Dans l'affaire, il a certes perdu beaucoup de temps et permis à son poursuivant Charlie Dalin (Apivia) de revenir tout près (à 19 milles), mais le leader devrait très vite reprendre ses distances.

VG2020 VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 9h00 (heure française) - Dimanche 22 novembre 2020
1- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 19 766,8 milles de l'arrivée
2-
Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 19,99
3- Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) à 91,69
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 259,32
5- Kevin Escoffier (FRA/PRB*) à 296,41
6- Boris Herrmann (ALL/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco*) à 339,14
7- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 354,01
8- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 367,96
9- Sébastien Simon (FRA/Arkéa Paprec*) à 377,01
10- Sam Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) à 404,78
...

Abandon :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage après 7 jours de course

* bateau équipé de foils