Vendée Globe : Pas plus de 40 participants en 2024


Le 8 novembre 2020, 33 monocoques avaient pris le départ du Vendée Globe, le tour du monde en solitaire et sans escale, et c’était un record. Le 10 novembre 2020, ils pourront être 40 au maximum. Les organisateurs de la plus célèbre des courses en large ont en effet décidé de fixer une limite, comme ils l’ont annoncé ce jeudi :« La sélection aux Milles établie lors de la précédente édition et dans la logique du Championnat Globe Series est reconduite. Les skippers sélectionnés seront donc ceux ayant parcouru le plus de Milles lors des épreuves de sélection du Championnat dont la première, la Transat Jacques Vabre 2021, débutera le 7 novembre. Il est à noter que les épreuves en duo – comme la Transat Jacques Vabre - rapporteront la moitié des milles parcourus par skipper. Dans une démarche d’internationalisation et de féminisation de la course au large, The Ocean Race 2022 intègre le parcours de sélection du Championnat, chaque skipper marquera alors un quart des milles parcourus, dans une limite de 5 000 milles. Afin de favoriser l’innovation technologique et de ne pas pénaliser les projets de bateaux neufs, les 13 premiers skippers ayant un bateau neuf prenant le départ d’une course de qualification seront quant à eux directement sélectionnés. Enfin, la SAEM Vendée se laisse l’opportunité, en tant qu’organisateur, d’inviter jusqu’à 1 skipper supplémentaire parmi les inscrits, ce qui porte le nombre de partants maximum à 40. »

Ouverture des candidatures le 14 février


Afin de confirmer la tendance de l’édition 2020- 2021, où les trois quarts de la flotte ont franchi la ligne d’arrivée, contre la moitié habituellement, les critères de qualification ont été renforcés, et les skippers souhaitant participer au prochain Vendée Globe devront se qualifier sur le bateau qui fera le Vendée Globe, prendre le départ de deux courses en solitaire de qualification du Championnat Globe Series, dont une avant fin 2023 et une en 2024, et terminer une de ces courses de qualification dans le temps imparti (temps de course inférieur ou égal à celui du premier de l’épreuve augmenté de 50%). Les candidatures ouvriront le 14 février prochain. Lors de la dernière édition, 37 candidats s’étaient déclarés officiellement, mais quatre n’avaient finalement pas pu prendre le départ aux Sables d’Olonne.

>