Vendée Globe : Dalin cède la place de leader à Burton



La remontée de l’Atlantique est toujours plus un chassé-croisé en tête du Vendée Globe. Comptant trois milles de retard sur Charlie Dalin (Apivia) au pointage de 12h00 ce samedi, Louis Burton a inversé la tendance. Six heures plus tard, le skipper de Bureau Vallée 2 s’est installé en tête de la flotte mais l’écart avec Charlie Dalin est réduit au minimum. En effet, le natif d’Ivry-sur-Seine ne compte que trois milles nautiques d’avance sur son dauphin. Mais, alors que le Pot au Noir s’annonce, le skipper d’Apivia reste confiant. « Pour moi, c’est normal qu’il y ait des bateaux autour, je les trouve même encore un petit peu éloignés par rapport à ce que je suis habitué de voir. Il y a du jeu, du match, il va se passer des choses. C’est très bien comme programme, a déclaré Charlie Dalin lors de la vacation de la matinée. J’ai passé des heures à travailler sur la stratégie, on verra si j’ai fait les bons choix au bout de quelques jours de navigation dans les alizés de l’hémisphère Nord, voire même dès la sortie du pot-au-noir. »

Herrmann s’accroche, Seguin voit Bestaven revenir


Derrière le duo de tête, Boris Herrmann ne compte pas baisser pavillon. Le skipper de SeaExplorer-Yacht Club de Monaco ne compte que 43 milles nautiques de retard et conforte sa position par rapport à Thomas Ruyant (LinkedOut), quatrième. Actuellement cinquième, Damien Seguin (Groupe Apicil) lâche du terrain et voit Yannick Bestaven (Maître Coq IV) revenir à sept milles nautiques derrière lui. Le reste du Top 10 voit les positions figées entre Giancarlo Pedote (Prysmian Group) et Maxime Sorel (V and B-Mayenne). Neuvième, Jean Le Cam (Yes We Cam !) entend se montrer opportuniste et apprendre des erreurs de ceux qui le devancent pour tenter de remonter. « On est dans la meilleure position qu’il soit : on est le chasseur, assure le vétéran. Il y a les 'exploreurs' qui sont devant et nous qui pouvons faire nos choix en fonction de ce qu’il se passe devant. On n’a rien à perdre, on a tout à gagner. »

VOILE / VENDEE GLOBE 2020-2021
Pointage à 18h00 (heure française) - Samedi 16 janvier 2021
1- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) à 3 316,13 milles de l'arrivée
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) à 3,07 milles du leader
3- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) à 43,58
4- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) à 93,13
5- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) à 120,37
6- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) à 127,39
7- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) à 206,5
8- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 256,1
9- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) à 278,57
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 633,68
...

Pour avoir participé à l’opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs bénéficieront d’une compensation à l’arrivée, qui sera réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest – Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course
Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF) : quille endommagée, après 62 jours de course
Sébastien Destremau (FRA/Merci) : multiples avaries, après 68 jours de course

* bateau équipé de foils

>