Trophée Jules-Verne : Victime d'une avarie, Maxi Edmond de Rothschild doit renoncer



Il n’y aura pas de record pour Maxi Edmond de Rothschild cet hiver. Après la victoire de Franck Cammas et Charles Caudrelier sur le trimaran de la catégorie Ultime lors de la Transat Jacques-Vabre, l’objectif de Gitana Team était de s’attaquer au Trophée Jules-Verne, soit le tour du monde en équipage. En effet, après une première tentative manquée l’hiver dernier en raison d’un choc avec un Objet Flottant Non Identifié (OFNI) au cœur de l’Océan Indien, Charles Caudrelier et son équipe devait à nouveau tenter sa chance dans les semaines à venir. Pour cela, il fallait convoyer le maxi-trimaran depuis la Martinique vers Lorient, son port d’attache, afin de le préparer dans les meilleures conditions. Toutefois, la traversée de l’Océan Atlantique n’a pas été parfaite pour le navigateur, qui a subi une importante avarie après avoir heurté un OFNI. « C'était 36 heures avant l'arrivée, dans le Nord des Açores, a confié Charles Caudrelier dans un communiqué de Gitana Team. J'étais à l'intérieur à la bannette et j'ai entendu un choc avec un bruit assez sec. Ce n'était pas monstrueux comme choc. »


Caudrelier déçu de renoncer au Trophée Jules-Verne


Un choc qui est apparu comme mineur mais dont les conséquences sont importantes. « Suite à ce choc il y avait un bruit inhabituel au niveau de la dérive qui nous a poussés à contrôler l’appendice, a ajouté Charles Caudrelier. Au début, j'ai pensé que quelque chose s'était coincé au niveau de la dérive et nous avons fait une marche arrière pour le dégager. C'est là que l'on s'est aperçu que nous n'avions plus d'élévateur au bout de la dérive… Et que celle-ci était endommagée. A bord, nous disposons pourtant de tous les systèmes existants à ce jour pour prévenir ces chocs… Mais ce n'est pas si simple. » Des dégâts qui imposent à Maxi Edmond de Rothschild une immobilisation ne permettant pas une tentative contre le record du Trophée Jules-Verne. « C’est une grande déception pour toute l’équipe de ne pas pouvoir tenter à nouveau l’aventure du Trophée Jules Verne cet hiver, a confié Charles Caudrelier Ce record nous tient vraiment à cœur, d’autant que nous savons qu’aujourd’hui nous avons les cartes en main, avec le bateau et l’équipage, pour aller chercher le temps mythique des 40 jours. » Désormais, Gitana Team va se projeter sur son prochain objectif, l’édition 2022 de la Route du Rhum, dont le départ sera donné le 6 novembre prochain à Saint-Malo.

>