Pinot échoue d'un rien

Twitter @giroditalia

Rageant ! Thibaut Pinot la voulait cette victoire, lors de la 15e étape du Giro. Mais le Français a dû se contenter de la troisième place sur un tracé de moyenne montagne, avalé à une vitesse folle par le peloton (plus de 40 km/h). A Bergame, la victoire est revenue à Bob Jungels.

Les cinq échappés, dont les Français Pierre Rolland et Rudy Molard, ont été repris à moins de quatre kilomètres de l'arrivée, dans l'ultime côte du tracé. Moment choisi par les favoris du Giro pour durcir un peu plus l'allure, afin de s'expliquer entre eux. Une dizaine de coureurs, dont tous les prétendants au sacre, a basculé en tête pour aller en découdre au sprint. Déjà très offensif dans l'ultime ascension, le maillot blanc a été le plus rapide juste devant Nairo Quintana. Thibaut Pinot, lui, avait choisi de suivre la roue d'Adam Yates, une option assez maligne mais finalement pas payante.

"C'était une grosse journée, réagissait le coureur FDJ au micro de L'Equipe. J'ai rarement vu une journée aussi rapide. Echouer à la troisième place, c'est dur. Je suis quand même content parce que les jambes sont là." Le classement général ne bouge quasiment pas, Tom Dumoulin est en rose avec près de trois minutes d'avance sur Quintana (2'41'') et un peu plus sur Pinot (3'21''). Après cette journée à grande vitesse, tous ont bien mérité leur journée de repos.