L'étape reine pour Nibali, Dumoulin sauve son maillot

Il aura donc fallu attendre la 16e étape, la plus belle de cette 100e édition du Tour d'Italie, ce mardi entre Rovetta et Bormio (222 kilomètres), en passant deux fois par le très haut col enneigé du Stelvio (2 758 mètres d'altitude), mais aussi le tout blanc Mortirolo, pour assister à la victoire d'un coureur transalpin. Et pas n'importe lequel…

"Le Requin de Messine", Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), double vainqueur de la course (2013 et 2016), l'a emporté au sprint devant le dernier rescapé d'une longue échappée, un Mikel Landa (Sky) furieux d'avoir roulé tout seul dans le finish…

Pinot tombe du podium

Malade (problème intestinal) et obligé de s'arrêter, Tom Dumoulin (Sunweb) n'a fini que 15e. Mais le Néerlandais a limité la casse, puisqu'il sauve son maillot rose de leader pour 31 secondes par rapport à son dauphin au classement général Nairo Quintana (Movistar), troisième du jour (+0'12").

Mais ce matin, au départ, il avait quand même 2'41" d'avance sur le petit Colombien… Oui, il perd gros et le Giro est bien relancé ! Nibali, qui déloge du podium un Thibaut Pinot (FDJ) incapable de suivre dans l'ultime difficulté (l'Umbrail) les tous meilleurs (10e, +1'35"), revient lui aussi sur la tête, à 1'12". Vivement la suite !