Froome aurait exclu ses coéquipiers !

Une étape qui a beaucoup fait parler. Autant pour le gros coup réalisé par Nairo Quintana suite à l’initiative rapide d'Alberto Contador que pour les 93 coureurs arrivés hors délais. Christopher Froome est parfaitement placé pour évoquer cette 15e étape puisqu’il a été le grand perdant de cette journée en lâchant 2’37" sur Quintana, qui a sans doute faire un pas de géant vers la victoire finale à cette occasion.

Au-delà de ce fait comptable, le leader de la Sky et actuel 2e du classement général n’avait pas pu bénéficier de l’apport de ses coéquipiers comme il en a pourtant l’habitude. Ses sept partenaires ayant terminé dans le gruppetto arrivé avec 54 minutes quand les délais étaient fixés à 31’24… Et pourtant, ils ont tous été repêchés.

"J’estime que ce n’est pas juste parce que beaucoup de coureurs ont fait la course et que l’étape a été dantesque. Il existe un règlement et il faut l’appliquer dans n’importe quelles circonstances. Il ne fallait donc pas repêcher les coureurs hors délais, dont mes coéquipiers qui auraient dû aussi être exclus", lâche le Britannique dans les colonnes de L’Equipe. Les commissaires en ont décidé autrement. Ses coéquipiers apprécieront sans aucun doute sa franchise.


>