Dopage-Bardet: "Pas de mots assez forts pour condamner"

Leader de la formation AG2R, Romain Bardet n’a pas caché son émotion après l'annonce ce mardi du contrôle positif à l’EPO de son coéquipier, Lloyd Mondory. "Je suis profondément affecté par l'annonce de ce cas positif qui nous laisse tous comme interdit. Je n'ai pas de mots assez forts pour condamner ce type de conduite qui met en péril tous les efforts entrepris par notre équipe et par nos instances pour crédibiliser notre pratique. C'est un nouveau gros coup dur, un de plus diront les fatalistes, un de trop pour l'extrême majorité du peloton qui ne doit pas avoir à répondre des errements de quelques individualités, a écrit le coureur, sur sa page Facebook. Je continue à croire en mon sport et mon évolution au sein du peloton international me conforte dans ma démarche. Je suis profondément désolé pour vous aussi, amoureux du cyclisme, victimes collatérales de la bêtise de quelques-uns sur la définition et les valeurs du sport en général. Nous devons désormais, avec une solidarité encore renforcée, œuvrer pour faire prévaloir notre vision du cyclisme. Celle d'un sport sain, exemplaire et surtout inspirant pour les jeunes générations."


>