Tsonga veut être "le plus léger possible"

Reuters
On l’avait laissé, dépité, après son abandon face à Alexei Popyrin au premier tour du dernier Open d’Australie. Touché au dos, Jo-Wilfried Tsonga avouait "tout envisager" pour la suite, même une fin de carrière. Mais aujourd’hui, celui qui s’apprête à fêter son 35eme anniversaire semble avoir retrouvé le moral. Confiné durant la crise sanitaire, il ne ménage pas sa peine en prévision de son retour sur les courts. "Ces derniers temps, je ne pouvais pas trop jouer parce que j’avais un problème avec mon dos. Et je suis en train de travailler pour essayer d’être d’attaque quand ça va repartir", explique-t-il dans une vidéo publiée par la Fédération française de tennis (FFT).

Le Manceau avoue suivre "un programme chargé. Je me mets énormément de contraintes. J’essaie de m’entraîner une à deux fois par jour minimum et d’essayer de faire attention à tout le reste. (…). C’est un objectif d’être prêt au moment où ça va repartir. Je fais peut-être encore plus attention à ça, parce que, maintenant, je n’ai plus vraiment droit à l’erreur. Il faut vraiment donner un peu de répit à mon corps et être, évidemment, le plus en forme et le plus léger possible pour éviter les surcharges et la fatigue quand je vais reprendre", confie encore le 49eme joueur mondial.