Murray s’explique sur ses larmes

Instagram European Tennis Open

Tombeur dimanche à Anvers de Stan Wawrinka en finale (3-6, 6-4, 6-4) et vainqueur du 46e tournoi de sa carrière, le premier depuis mars 2017, Andy Murray, opéré de la hanche en janvier, n’a pu retenir ses larmes après sa victoire.

"Je ne sais pas pourquoi on est parfois submergé par l’émotion, ou la raison pour laquelle ça arrive. Tout le monde est différent. C’est parce que ça a été très dur pour moi, et que j’adore jouer au tennis. Et aujourd’hui, c’était inattendu. Il y a donc plein de raisons d’être émotif aujourd’hui, a ensuite expliqué l’Ecossais en conférence de presse. Et la hanche va bien. Je n’ai plus de douleur, ce qui est incroyable. Je pense que c’est parce qu’elle est en métal. Ça me permet d’être compétitif et d’apprécier ce que je fais."

503e mondial fin septembre, l'ancien numéro un se rapproche du Top 100 et occupe ce lundi la 127e place au classement ATP.