ATP - Washington : Tiafoe, Kyrgios et Korda ont pu finir leurs matchs

Panoramic


Après la pluie, le beau temps est venu pour Frances Tiafoe. Après avoir recollé à une manche partout contre Botic van de Zandschulp, l’Américain a vu la rencontre être interrompue par la pluie après un point disputé dans le dernier set. Revenu ce vendredi sur le court, le 27eme mondial n’a pas perdu de temps face à la tête de série numéro 8 du tournoi. Après avoir manqué une balle de break dès le premier jeu, Frances Tiafoe a atteint son but peu de temps après afin de mener trois jeux à un. Longtemps à sa main sur son engagement, l’Américain s’est tendu à mesure que la fin du match se rapprochait. Ce qui s’est matérialisé par deux balles de débreak concédées dans le huitième jeu. Parvenant à se reprendre, Frances Tiafoe a tenu son service et contraint Botic van de Zandschulp à servir pour rester dans le match. Le Néerlandais n’est pas apparu à l’aise mais a résisté, écartant trois balles de match. Toutefois, le 26eme mondial a atteint ses limites et la quatrième a été la bonne. Frances Tiafoe s’impose (4-6, 6-2, 6-3 en 2h13’) et n’a pas dû attendre bien longtemps pour connaître son adversaire.


Kyrgios a conclu face à Opelka


Coupé dans son élan ce jeudi alors qu’il menait face à Reilly Opelka après avoir gagné le premier set au jeu décisif, Nick Kyrgios a su limiter son temps de présence sur le court en ce début de journée. Après avoir repris son jeu de service interrompu comme si de rien n’était, l’Australien a immédiatement pris l’ascendant sur la tête de série numéro 4 à Washington. Menant alors quatre jeux à un, le finaliste du dernier Wimbledon n’a jamais laissé à son adversaire le moindre petit espoir de revenir dans le match. En effet, c’est sur le service de Reilly Opelka que Nick Kyrgios est allé mettre fin au suspense dans cette rencontre disputée en deux parties à sa première balle de match (7-6, 6-2 en 1h17’). Frances Tiafoe et Nick Kyrgios ont désormais rendez-vous en session de soirée pour une place dans le dernier carré à Washington.


Korda a mieux géré l’interruption


S’il y a un joueur qui n’a pas digéré l’arrêt de son match ce jeudi, c’est bien Grigor Dimitrov. Alors qu’il menait une manche à rien quand la pluie s’est invitée sur Washington, le Bulgare a été dominé par Sebastian Korda quand la rencontre a pu reprendre ses droits ce vendredi. Après avoir sauvé trois balles de break, l’Américain a pris les commandes, signant une série de cinq jeux remportés consécutivement afin d’égaliser à une manche partout à la première occasion. Alors qu’une réaction était attendue venant de Grigor Dimitrov, la tête de série numéro 5 du tournoi n’a pas su se relancer. Au contraire, Sebastian Korda a profité de la situation pour s’envoler au tableau d’affichage. Remportant quatre jeux consécutifs, le 54eme mondial a pu mener cinq jeux à un. Au moment de conclure sur son service, l’Américain a tremblé mais a su écarter une balle de débreak avant de sceller le sort du match à la deuxième opportunité (4-6, 6-1, 6-2 en 2h19’). Mikael Ymer sera son adversaire en quarts de finale à l’occasion du dernier match au programme ce vendredi.

>