ATP : Tsonga a rejoué et s'est incliné en finale

Un peu moins de six mois plus tard, revoilà Jo-Wilfried Tsonga (36 ans). Ce dernier a retrouvé les courts ce week-end. L'événement a eu lieu à l'occasion de l'Open Markal de Bourg-de-Péage, un tournoi-exhibition remporté l'an dernier par le Manceau, qui a donc rejoué pour la première fois depuis son élimination d'entrée à Wimbledon fin juin (défaite contre le jeune Suédois Mikael Ymer). Pas prévu à l'origine parmi les participants, l'ancien numéro 1 français qui nous avait fait savoir il y a quelques jours qu'il n'envisageait pas de prendre sa retraite pour le moment ("Je me suis posé plein de fois la question mais à chaque fois, les réponses étaient les mêmes. J’aime jouer au tennis et je sens que j’ai encore envie de frissonner un petit peu") même si ses détracteurs l'estiment fini pour le tennis a profité du forfait de son compatriote Richard Gasquet à l'aube des demi-finales pour intégrer le dernier carré en qualité de remplaçant. Opposé à Tallon Griekspoor, 65eme mondial, Tsonga l'avait emporté samedi. Quelques heures avant d'inaugurer son centre de padel dans la région, le protégé de Thierry Ascione avait même rendu une très belle copie face au Néerlandais, croqué en trois sets et deux jeux décisifs (7-6, 4-6, 7-6) par le revenant du jour.


Battu en finale par De Minaur





Malheureusement pour le tenant du titre dans le Rhône, la suite s'est avéré moins réjouissante. En finale, à une marche d'inscrire de nouveau son nom au palmarès de l'épreuve, "Jo" a en effet buté (1-6, 6-1, 6-3) sur le jeune Australien Alex De Minaur, tombeur de Lucas Pouille en demi-finales. L'ancien membre du Top 5 mondial redescendu au-delà du 250eme rang mondial (il est aujourd'hui 263eme) avait pourtant entamé cette finale face au 33eme au classement de manière tonitruante, en collant un terrible 6-1 dans la première manche à son adversaire. En manque de rythme, il a ensuite logiquement payé les efforts consentis dans cette première manche, et la suite de la rencontre a nettement tourné à l'avantage de De Minaur. Contrairement à ce dernier, Tsonga n'aura peut-être pas le plaisir de participer à l'Open d'Australie en janvier. La FFT aurait en effet préféré accordé son invitation à Pouille alors que le plus âgé des deux joueurs avait encore reconnu la semaine dernière qu'il rêvait de faire partie des heureux élus pour Melbourne. D'autant que le finaliste de l'Open d'Australie en 2008 a rappelé dimanche qu'il avait de sérieux arguments à faire valoir.

>