ATP - Stuttgart : Qualification pour Ugo Humbert, pas pour Gilles Simon

Sorti dès le premier tour à Roland-Garros, Ugo Humbert n’a pas perdu de temps avant de se tourner vers le gazon en prévision de Wimbledon. Tête de série numéro 6 du tournoi ATP de Stuttgart, le Français a démarré sa semaine tambour battant aux dépens de Marton Fucsovics. Une rencontre que le 32eme joueur mondial a lancé la rencontre avec le break d’entrée pour mener trois jeux à rien. Si le Hongrois a immédiatement effacé son jeu de service de retard, Ugo Humbert a récidivé pour mener cinq jeux à deux et, non sans avoir sauvé une dernière balle de débreak, remporter la première manche. L’avantage pris par le Français a été confirmé dès le premier jeu du deuxième set avec le break alors que Marton Fucsovics n’a pas eu d’autre réaction que remporter son deuxième jeu de service. Dès lors, Ugo Humbert s’est baladé, remportant les quatre derniers jeux du match pour se qualifier en huitièmes de finale (6-3, 6-1 en 1h05’). Le Français pourrait y retrouver son compatriote Jérémy Chardy, s’il vient à bout de Yannick Hanfmann.

Simon ne rejoindra pas Auger-Aliassime


Si Ugo Humbert a bien lancé son tournoi, ce n’est pas le cas de Gilles Simon. Le 69eme joueur mondial a, en effet, chuté face à Lloyd Harris pour son entrée en lice sur le gazon allemand. Une rencontre qui a démarré par un chapelet de breaks ayant tourné en faveur du Sud-Africain, qui a alors pu mener trois jeux à un. Les deux joueurs se sont alors rassurés au service et plus aucune balle de break n’a pu être signalé jusqu’au terme de la manche, remportée à sa deuxième occasion par Lloyd Harris. Un solidité au service qui s’est maintenue à l’entame du deuxième set mais c’est bien Gilles Simon qui est allé chercher le premier le break dans le sixième jeu… pour mieux voir le 54eme mondial recoller dans la foulée. Alors qu’un jeu décisif se profilait, Lloyd Harris a su aller chercher le break pour ensuite conclure sur sa mise en jeu (6-4, 7-5 en 1h22’) et rejoindre la tête de série numéro 3, Félix Auger-Aliassime, en huitièmes de finale. Marin Cilic s’est également qualifié aux dépens de Rudolf Molleker (7-5, 6-3 en 1h18’) et affrontera Nikoloz Basilashvili, tête de série numéro 5 et tombeur de Dustin Brown (6-3, 7-6 en 1h23’) au tour suivant.

STUTTGART (Allemagne, ATP 250, gazon, 618 735€)
Tenant du titre (en 2019) : Matteo Berrettini (ITA)

1er tour
Shapovalov (CAN, n°1) - Bye
Lopez (ESP) - Popyrin (AUS)
Cilic (CRO) bat Molleker (ALL, WC) : 7-5, 6-3
Basilashvili (GEO, n°5) bat Brown (ALL, WC) : 6-3, 7-6 (4)

De Minaur (AUS, n°4) - Bye
Pella (ARG) - Thompson (AUS)
Koepfer (ALL) - Rodionov (AUT, WC)
Gojowczyk (ALL, Q) - Millman (AUS, n°8)

Humbert (FRA, n°6) bat Fucsovics (HON) : 6-3, 6-1
Chardy (FRA) - Hanfmann (ALL, WC)
Harris (AFS) bat Simon (FRA) : 6-4, 7-5
Auger-Aliassime (CAN, n°3) - Bye

Mannarino (FRA, n°7) - Duckworth (AUS, Q)
Celikbilek (TUR, Q) - Querrey (USA)
Albot (MOL, Q) - Stricker (SUI, WC)
Hurkacz (POL, n°2) - Bye

>