ATP - Queen's : Sale journée pour les têtes de série, Cilic a souffert

panoramic


Avec leur grand service, Taylor Fritz et Reilly Opelka pouvaient espérer passer quelques tours au tournoi du Queen's, mais les deux Américains, têtes de série dans le tournoi anglais, n'ont même pas franchi le premier. Éliminé d'entrée à 's-Hertogenbosh par l'incroyable Tim van Rijthoven, finalement vainqueur du tournoi au détriment de Daniil Medvedev, Fritz (tête de série n°4) a cette fois subi la loi de Jack Draper (99eme), invité par les organisateurs, et qui rêve du même parcours que le Néerlandais. Il l'a emporté 6-3, 6-2 en 1h13. Le Britannique a servi 8 aces et 62% de premières balles, et n'a jamais été breaké lors de cette partie, malgré trois occasions pour l'Américain. Il a pris le service du vainqueur du Masters 1000 d'Indian Wells à 2-1 dans le premier set et à 0-0 et 3-1 dans le deuxième pour décrocher la plus belle victoire de sa carrière (il avait tout de même pris un set à Novak Djokovic l'an passé à Wimbledon), à 20 ans. Le jeune Anglais affrontera Quentin Halys ou Emil Ruusuvuori au tour suivant.


Opelka et Norrie malchanceux au tirage


L'autre Américain passé à la trappe est Reilly Opelka, tête de série n°8, qui n'avait pas eu beaucoup de chance au tirage en héritant d'un joueur classé seulement trois rangs derrière lui (18eme contre 21eme), Alex De Minaur. L'Australien s'est imposé 6-4, 6-4 en 1h14, en sauvant les trois balles de break que s'est procuré son adversaire (qui n'a servi que 6 aces) et en lui prenant son service à 2-2 dans le premier set et 1-1 dans le deuxième. Il défiera Alejandro Davidovich Fokina au tour suivant. Tête de série n°3, Cameron Norrie n'avait pas eu de chance non plus en se retrouvant opposé d'entrée au 22eme mondial et ancien demi-finaliste de Wimbledon Grigor Dimitrov. Le n°1 britannique s'est incliné 6-7, 6-1, 6-4 en 1h59 face au Bulgare, qui a servi 18 aces et n'a pas été breaké durant ce match. Dimitrov a perdu le tie-break 7-2, mais s'est ensuite réveillé, en menant rapidement 5-0 dans le deuxième pour le remporter 6-1, puis en réussissant un break décisif à 2-2, avant de sauver trois balles de 4-4, pour s'imposer dans le troisième.

Cilic en plus de deux heures


Tête de série n°7, Marin Cilic a quant à lui réussi à franchir ce premier tour, pour son premier match depuis sa défaite en demi-finale de Roland-Garros contre Casper Ruud. Le Croate a souffert mais il a fini par battre l'invité britannique Liam Broady en trois sets et 2h08 : 6-1, 4-6, 7-5. Auteur de 18 aces et 59% de premières balles, il a facilement remporté le premier set en breakant deux fois son adversaire, mais a cédé le deuxième en perdant trois jeux de suite à partir de 4-3. Dans le dernier set, l'ancien vainqueur de l'US Open s'est montré on ne peut plus réaliste, en breakant à 5-5 alors que les deux joueurs n'avaient eu aucune occasion de break jusque-là. Prochain adversaire : Alexander Bublik.

>