ATP - Montréal : Monfils abandonne après une blessure à la cheville droite

Panoramic


Gaël Monfils a été fauché en plein retour en forme. Alors qu’il disputait cette semaine à Montréal son premier tournoi depuis mai dernier, le Parisien a été contraint à l’abandon au début de la deuxième manche de son duel avec Jack Draper. Une rencontre qui a très mal démarré pour la tête de série numéro 17. En effet, si Gaël Monfils a a su tenir son service dans le premier jeu, il a ensuite concédé les cinq suivants. Impérial sur ses deux balles de break, Jack Draper a pris un ascendant certain face à un adversaire dans l’incapacité de le mettre en difficulté sur son engagement. C’est donc fort logiquement que le qualifié britannique a empoché le premier set à la deuxième occasion. Frustré par ce début de match manqué, Gaël Monfils a immédiatement répliqué. En effet, sur sa toute première balle de break du match, le Parisien est parvenu à prendre l’avantage… mais il n’a pas été en mesure de le confirmer. Lors du troisième échange du troisième jeu, le Français a subi une torsion de la cheville droite et, foudroyé par la douleur, il est allé au sol. Immédiatement, Jack Draper et le service médical sont venus à son chevet. Après une longue interruption et la mise en place d’un strapping, Gaël Monfils a immédiatement compris que la blessure était sérieuse et qu’il était inutile de poursuivre le match (6-2, 0-2 en 48 minutes). Quelques heures après la rencontre, c’est sans grande surprise que le 20eme mondial s’est retiré du Masters 1000 de Cincinnati, avec d’importants doutes quant à sa présence lors du prochain US Open.


Sinner en échec, Auger-Aliassime et Kyrgios continuent


Pour une place dans le dernier carré, Jack Draper devra en découdre avec Pablo Carreño Busta. En effet, l’Espagnol a facilement écarté de son chemin la tête de série numéro 8 Jannik Sinner. L’Italien, nettement dominé dans la première manche, n’a pas su inverser la tendance dans la deuxième (6-2, 6-4 en 1h25’). Devant le public de sa ville natale, Félix Auger-Aliassime n’a pas craqué. Tête de série numéro 6, le Canadien a dominé Cameron Norrie en deux manches (6-3, 6-4 en 1h12’) afin de rejoindre Casper Ruud, tombeur de Roberto Bautista Agut plus tôt dans la journée, pour ce qui sera l’affiche des quarts de finale. Huitième dans la hiérarchie, Hubert Hurkacz a également sur faire respecter la hiérarchie face à Albert Ramos-Viñolas mais le Polonais a dû s’employer pour effacer un premier set perdu au jeu décisif. Plus à l’aise dans la deuxième manche, c’est dans un ultime tiebreak que le 10eme mondial a scellé le sort du match (6-7, 6-2, 7-6 en 2h27’). Un succès qui lui permet de rejoindre Nick Kyrgios en quarts de finale. Après avoir fait chuter le numéro 1 mondial Daniil Medvedev, l’Australien a confirmé sa grande forme du moment en étrillant Alex de Minaur en deux manches et à peine plus d’une heure (6-2, 6-3 en 1h04’). Taylor Fritz, tête de série numéro 10, n’a pas connu la même réussite face à Daniel Evans, vainqueur en trois manches (7-6, 1-6, 7-5 en 2h44’). Le Britannique retrouvera Tommy Paul pour une place dans le dernier carré. L’Américain a pris le meilleur sur Marin Cilic, tête de série numéro 13 (6-4, 6-2 en 1h26’).

>