ATP - Monte-Carlo : Tsitsipas est sur un nuage



A la veille de sa finale contre Andrey Rublev à Monte-Carlo, Stefanos Tsistsipas demandait sur un ton ironique à Novak Djokovic et Rafael Nadal de laisser briller la nouvelle génération. Après les actes, le terrain a parlé. Le Grec n’a fait qu’une bouchée du huitième mondial qui n’est jamais vraiment rentré dans son match. Vainqueur en deux sets faciles (6-3, 6-3), il a remporté son sixième titre sur le circuit - hors Next Gen ATP Finals - son premier en Masters 1000 après des finales perdues dans cette catégorie à Toronto et Madrid. A l’issue de la rencontre, il s’est exprimé sur ce titre qui représente beaucoup pour lui, notamment car sa mère y avait gagné chez les juniors. « C’est la première fois que je soulève un trophée de cette importance, sur terre battue en plus, c’est formidable. J’avais même du mal dans mon enfance à m’imaginer en finale de ce tournoi, a-t-il déclaré au micro d’Eurosport avec nostalgie avant d’analyser de plus près sa performance. « Gagner le premier set ne voulait pas dire grand-chose pour moi, je voulais confirmer dans le second. Il y avait de la pression, de la tension. J’ai vraiment bien tenu au service comme sur tous mes matchs cette semaine. »

Un tournoi mythique pour Tsitsipas


« C’est ma surface préférée, je me sens vraiment chez moi », a suivi celui qui réside dans la Principauté. La saison du Grec sur terre débute de belle manière, d’autant que cette victoire lui permet de passer premier à la Race. Lors de la cérémonie de remise des trophées, il a également eu un mot pour les fans. « Le public nous a manqué. J’espère revenir l’année prochaine avec du monde dans les tribunes et une super ambiance », a-t-il rapporté. Il pourra se satisfaire de jouer devant du public la semaine prochaine à Barcelone où il est engagé. Une jauge de 12% a été mise en place par l’organisation du tournoi. Une belle semaine se termine, Stefanos Tsitsipas veut désormais continuer sur sa lancée.

>