ATP - Monte-Carlo : Pouille et Chardy démarrent bien, Mannarino et Berrettini battus d’entrée



Lucas Pouille ne se met pas de pression et ça lui réussit. Le 86eme joueur mondial a été au rendez-vous à l’occasion de son match du premier tour du Masters 1000 de Monte-Carlo face à l’Argentin Guido Pella. Solide d’entrée, le Français a fait le break mais il n’a fait que démarrer une séquence de trois jeux de service perdus consécutivement par les deux joueurs. Conservant l’avantage, le Nordiste a écarté une balle de débreak mais le 48eme mondial a eu de la suite dans les idées pour parvenir à effacer ce break de retard. Dans la foulée, Lucas Pouille a répondu en prenant une troisième fois le service de son adversaire pour conclure la manche à sa cinquième opportunité. Dos au mur, Guido Pella a accéléré, s’offrant d’entrée une balle de break avant de prendre le service du Français dans le quatrième jeu. Ce dernier a alors immédiatement recollé au score avant de faire la différence au dernier moment. Breakant dans le neuvième jeu pour ensuite servir pour le match, Lucas Pouille n’a pas perdu de temps et scellé le sort du match à sa première opportunité (6-3, 6-4 en 1h26’). Il affrontera Alexander Popyrin au deuxième tour.

Delbonis prive Mannarino d’un duel face à Nadal


La qualification de Lucas Pouille n’est qu’un éclaircie dans un premier tour compliqué pour les Français. Alors que Benoît Paire puis Ugo Humbert ont échoué lors des deux premiers jours de compétition, Adrian Mannarino ne verra pas plus le deuxième tour sur la terre battue de la Principauté. Face au qualifié argentin Federico Delbonis, le 34eme mondial s’est accroché mais a fini par céder. En effet, le Français a obtenu quatre balles de break très tôt dans la rencontre mais n’a pas su les convertir. Sentant son adversaire en difficulté, Federico Delbonis a haussé le ton dans le dixième jeu mais ses deux balles de set sur le service d’Adrian Mannarino ont toutes été écartées. Ce n’était que partie remise car, aux portes du jeu décisif, le Tricolore a cédé, offrant le set à l’Argentin. Un ascendant que le 87eme mondial a immédiatement confirmé. Plus tranchant, Federico Delbonis a remporté les cinq premiers jeux de la deuxième manche, breakant deux fois le Français avant d’obtenir deux premières balles de matchs sur la mise en jeu de son adversaire. A réaction, Adrian Mannarino a écarté ces balles de match avant d’obtenir deux balles de débreak. Mais c’est bien l’Argentin qui a eu le dernier mot (7-5, 6-1 en 1h28’) et affrontera Rafael Nadal, tête de série numéro 3, au deuxième tour.

Chardy est venu à bout de Bublik


Jérémy Chardy a peut-être dû patienter, mais il sera également au rendez-vous du deuxième tour du Masters 1000 de Monte-Carlo. Stoppé dans son élan alors qu’il menait cinq jeux à quatre dans la première manche face à Alexander Bublik, Le Français a tout d’abord conclu le set à sa troisième opportunité. C’est alors que le Kazakh est totalement revenu dans le match. En à peine plus de 20 minutes, le 42eme mondial a fait sortir du match Jérémy Chardy pour remettre les pendules à l’heure en enchaînant six jeux sans jamais être inquiété au service. Un trou d’air du Tricolore qui s’est confirmé quand Alexander Bublik a breaké d’entrée. Le 53eme mondial a alors retrouvé ses esprits et s’est totalement relancé en effaçant son break de retard pour enchaîner quatre jeux consécutifs. Toutefois, le Kazakh a recollé à quatre jeux partout avant de mettre une pression maximale sur le Français, qui servait pour rester dans le match. Mais, après un jeu blanc, Jérémy Chardy est allé chercher un break décisif avant de conclure au service (6-4, 0-6, 7-5 en 1h42’). La tête de série numéro 14 Grigor Dimitrov sera sur sa route au deuxième tour.

Tsitsipas déjà en huitièmes de finale, Berrettini s'arrête là


Stefanos Tsitsipas n’a pas manqué sa transition vers la terre battue et sera en huitièmes de finale. De retour sur le court après son élimination en quarts de finale à Miami, le Grec est venu à bout assez tranquillement d’Aslan Karatsev, révélation du dernier Open d’Australie. Si le Russe a mis immédiatement sous pression le numéro 5 mondial avec deux balles de break dès le premier jeu, Stefanos Tsitsipas a su saisir la balle au bon. Une seule balle de break dans le quatrième jeu lui a suffi pour faire la différence dans la première manche. A l’opposé, l’entame du deuxième set a été immédiatement favorable au Grec qui a remporté les trois premiers points sur le service d’Aslan Karatsev mais ce dernier a eu du répondant, effaçant immédiatement ces trois balles de break. Néanmoins, la tête de série numéro 4 n’a pas renoncé et, sur le jeu de service suivant du 29eme joueur mondial, est parvenu à ses fins. Après avoir écarté deux balles de débreak dans la foulée, Stefanos Tsitsipas a fait mieux qu’assurer pour conclure à sa première balle de match (6-3, 6-4 en 1h25’). Matteo Berretini a connu moins de réussite dans l'autre match du jour comptant pour le 2eme tour. L'Italien contraint de déclarer forfait en 8emes de finale à Melbourne avant son match face justement à Tsitsipas et qui n'avait plus rejoué depuis a déchanté pour son retour sur les courts. Le numéro 10 mondial et tête de série numéro 8 en Principauté s'est fait surprendre en deux sets (7-5, 6-3) par le jeune joueur espagnol de 21 ans Alejandro Davidovich Fokina. A court de rythme, Berrettini a couru en permanence après le score face au 58eme mondial, qui signe là l'une des plus belles performances de sa vie avant de peut-être retrouver Lucas Pouille en 8emes.

L’Italie à la fête à Monte-Carlo


Ce début de journée de mardi a également souri aux joueurs italiens. En effet, Jannik Sinner est venu assez confortablement à bout d’Albert Ramos-Viñolas en deux manches (6-3, 6-4 en 1h25’) et sera le premier adversaire de Novak Djokovic cette semaine. Pour sa part, Marco Cecchinato a remporté le duel entre joueurs issus des qualifications face à l’Allemand Dominik Koepfer (6-4, 6-3 en 1h29’) afin de rejoindre David Goffin, tête de série numéro 11 au deuxième tour. Vainqueur au Monte-Carlo Country Club en 2019 et, donc, tenant du titre, Fabio Fognini n’a pas plus manqué ses débuts en Principauté. Le 18eme mondial et tête de série numéro 15 a pris le meilleur sur le Serbe Miomir Kecmanovic (6-2, 7-5 en 1h25’) et affrontera pour une place en huitièmes de finale Jordan Thompson, tombeur de Benoît Paire ce dimanche. Tête de série numéro 16, Cristian Garin a confirmé que la terre battue est sa surface de prédilection. Le Chilien a, en effet, pris le meilleur en deux temps sur Félix Auger-Aliassime alors que le Canadien menait quatre jeux à deux au moment de l’interruption (7-6, 6-1 en 2h01’). Cristian Garin retrouvera John Millman au deuxième tour, rencontre dont le vainqueur affrontera en huitièmes de finale Stefanos Tsitsipas. Bien parti avant que la pluie ne fasse son apparition ce lundi, Hubert Hurkacz a su répondre au retour du qualifié italien Thomas Fabbiano pour se qualifier en trois manches (6-3, 3-6, 6-3 en 1h58’) et retrouvera Daniel Evans, tombeur de Dusan Lajovic (6-3, 6-7, 6-2 en 2h48'). Tête de série numéro 9, Roberto Bautista Agut s'est qualifié face à Taylor Fritz (6-2, 7-5 en 1h16').

MONTE-CARLO (Monaco, Masters 1000, terre battue, 2 069 230€)
Tenant du titre (en 2019) : Fabio Fognini (ITA)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) - Sinner (ITA)
Evans (GBR) - Hurkacz (POL, n°13)
Goffin (BEL, n°11) - Cecchinato (ITA, Q)
Sonego (ITA) - A.Zverev (ALL, n°5)

Tsitsipas (GRE, n°4) bat Karatsev (RUS) : 6-3, 6-4
Millman (AUS) - Garin (CHI, n°16)
Popyrin (AUS, Q) - Pouille (FRA, WC)
Davidovich Fokina (ESP) bat Berrettini (ITA, n°8) : 7-5, 6-3

Rublev (RUS, n°6) - Caruso (ITA, Q)
Paul (USA) - Bautista Agut (ESP, n°9)
Dimitrov (BUL, n°14) - Chardy (FRA)
Delbonis (ARG, Q) - Nadal (ESP, n°3) - Bye

Schwartzman (ARG, n°7) - Ruud (NOR)
Khachanov (RUS) - Carreño Busta (ESP, n°12)
Fognini (ITA, n°15) - Thomson (AUS)
Krajinovic (SER) - Londero (ARG, LL)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Sinner (ITA) bat Ramos-Viñolas (ESP) : 6-3, 6-4
Evans (GBR) bat Lajovic (SER) : 6-3, 6-7 (11), 6-2
Hurkacz (POL, n°13) bat Fabbiano (ITA, Q) : 6-3, 3-6, 6-3

Goffin (BEL, n°11) bat Cilic (CRO) : 6-4, 3-6, 6-0
Cecchinato (ITA, Q) bat Koepfer (ALL, Q) : 6-4, 6-3
Sonego (ITA) bat Fucsovics (HON) : 6-3, 6-4
A.Zverev (ALL, n°5) - Bye

Tsitsipas (GRE, n°4) - Bye
Karatsev (RUS) bat Musetti (ITA, WC) : 6-3, 6-4
Millman (AUS) bat Humbert (FRA) : 6-3, 6-3
Garin (CHI, n°16) bat Auger-Aliassime (CAN) : 7-6 (3), 6-1

Popyrin (AUS, Q) bat Andujar (ESP) : 0-6, 6-2, 7-6 (3)
Pouille (FRA, WC) bat Pella (ARG) : 6-3, 6-4
Davidovich Fokina (ESP) bat De Minaur (AUS) : 6-4, 7-6 (3)
Berrettini (ITA, n°8) - Bye

Rublev (RUS, n°6) - Bye
Caruso (ITA, Q) bat Catarina (MON, WC) : 6-7 (3), 7-6 (5), 6-3
Paul (USA) bat Martinez (ESP, LL) : 4-1 abandon
Bautista Agut (ESP, n°9) bat Fritz (USA) : 6-2, 7-5

Dimitrov (BUL, n°14) bat Struff (ALL) : 6-3, 6-4
Chardy (FRA) bat Bublik (KAZ) : 6-4, 0-6, 7-5
Delbonis (ARG, Q) bat Mannarino (FRA) : 7-5, 6-1
Nadal (ESP, n°3) - Bye

Schwartzman (ARG, n°7) - Bye
Ruud (NOR) bat Rune (DAN, WC) : 6-2, 6-1
Khachanov (RUS) bat Djere (SER) : 6-4, 6-1
Carreño Busta (ESP, n°12) bat Travaglia (ITA, Q) : 7-5, 7-6 (4)

Fognini (ITA, n°15) bat Kecmanovic (SER) : 6-2, 7-5
Thomson (AUS) bat Paire (FRA) : 6-4, 6-7 (4), 7-6 (5)
Krajinovic (SER) bat Basilashvili (GEO) : 6-1, 2-0, abandon
Londero (ARG, LL) - Bye

>