ATP - Monte-Carlo : Pas de tableau principal pour Herbert et Moutet



Aucun autre Français en plus des six qualifiés d’office ou invités par l’organisation ne fera son entrée dans le tableau du Masters 1000 de Monte-Carlo. Les deux seuls joueurs tricolores à disputer les qualifications, Pierre-Hugues Herbert et Corentin Moutet, sont tombés d’entrée ce samedi. Le premier a subi la loi de Bernard Tomic, détenteur d’une wild-card. Un break aura suffi à l’Australien pour dominer la tête de série numéro quatre (6-3, 7-5). Tomic a remporté 79% des points sur sa mise en jeu. Une tranquillité au service qui peut également se constater sur la seule opportunité de break d’Herbert, en vain. Après sa finale à Marseille et son deuxième tour à Miami, celui qui a fêté ses 30 ans le mois dernier débute mal sa saison sur terre. Il restait sur quatre participations de suite au tournoi avec au mieux, un huitième de finale lors de la dernière édition (en 2019, l’édition 2020 a été annulée en raison de la pandémie de coronavirus, nldr).

Pas de tournoi pour Herbert et Moutet


Plus tôt dans la journée, Corentin Moutet a également cédé malgré avoir résisté à Pedro Martinez. Le Parisien a été plongé en plein cauchemar dès le début de la rencontre. Mené 5-1, il n’a pas abdiqué et a collé un 6-0 à l’Espagnol pour s’adjuger la première manche. Le 100eme mondial a forcé le local à jouer un troisième set. Dès lors, Moutet a totalement pris l’eau. Martinez s’est vengé de la bulle qu’il a encaissée dans le premier set en lui en infligeant une à son tour, pour sceller l’issue de la rencontre (5-7, 6-3, 6-0). Corentin Moutet, qui n’était plus apparu en compétition depuis son deuxième tour de l’Open d’Australie perdu contre Milos Raonic, ne participera pas à son premier Masters 1000 de Monte-Carlo tandis que son bourreau sera opposé à Federico Delbonis pour gagner sa place dans le tableau principal.

>