ATP : Millman pessimiste pour 2020

Si le circuit ATP est arrêté jusqu’au 7 juin, que Roland-Garros a été reporté à l’automne et que Wimbledon étudie actuellement tous les scénarios possibles (sauf celui d’un huis clos), certains joueurs se montrent assez pessimistes quant à la reprise de la saison 2020. A l’image de John Millman, l’Australien 43eme joueur mondial, qui avait failli éliminer Roger Federer au troisième tour du dernier Open d’Australie (10-8 au super tie-break du cinquième set).

Millman : "Je ne nous vois pas jouer au tennis avant longtemps" 


Le joueur de 30 ans a confié ses inquiétudes à l’agence de presse de son pays, AAP. « Il va falloir qu’on soit très unis en termes de processus de récupération avant que le circuit puisse reprendre. Si on joue un tournoi dans un pays où l’épidémie aura été maîtrisée, et qu’un joueur vient, par exemple, d’un pays d’Amérique du Sud où la situation n’est pas maîtrisée, alors le tournoi ne pourra pas se jouer. Vous ne pouvez pas avoir des tournois où seulement certains joueurs peuvent venir. C'est comme si on devait trouver un vaccin ou que le virus soit passé avant de pouvoir relancer le circuit. Pour moi, une reprise en août ou septembre serait le meilleur scénario. Je ne nous vois pas jouer au tennis avant longtemps », explique l’Australien, qui reconnait que c’est dur de ne plus gagner d’argent actuellement (il avait gagné 253 000€ depuis le début de saison), mais que sa situation n’est évidemment pas comparable avec celle de ses compatriotes, qui souffrent bien plus.