ATP - Metz : Murray invité par les organisateurs

Eliminé au premier tour de l’US Open par Stefanos Tsitsipas après un match en cinq sets où le Grec a créé la polémique en raison d’une très longue « pause toilettes », Andy Murray a traversé l’Atlantique pour venir disputer le tournoi Challenger de Rennes où il a reçu une invitation (aucun tournoi ATP n’est au programme cette semaine). Vainqueur de Yannick Maden sur le score de 6-3, 6-1 lundi, l’Ecossais de 34 ans (116eme mondial) sera opposé à Manuel Guinard ou Roman Safiulin. Et quel que soit son résultat en Bretagne cette semaine, l’homme aux 46 titres ATP, dont trois tournois du Grand Chelem, restera en France, car il disputera la semaine prochaine le tournoi ATP 250 de Metz.


Murray avait disputé la finale en 2007


Le Moselle Open a en effet annoncé ce mardi qu’il lui accordait une invitation. Ce sera la deuxième fois qu’Andy Murray participe au tournoi, après 2007 où, alors n°18 mondial et âgé de 20 ans, il s’était incliné en finale contre Tommy Robredo (n°9 mondial). Sauf changement de dernière minute, Hubert Hurkacz (13eme mondial) sera le joueur le mieux classé du tournoi mosellan, devant Pablo Carreno Busta (16eme), Gaël Monfils (20eme) et Alex de Minaur (21eme). Ugo Humbert (26eme), Jérémy Chardy (71eme), Gilles Simon (99eme) et Jo-Wilfried Tsonga (152eme, s'il est guéri de sa blessure au mollet) sont les autres Français intégrant directement le tableau principal. Depuis le début de la saison, Andy Murray est à la tête d'un bilan de six victoires pour sept défaites sur le circuit ATP. Privé de tournée australienne car il avait contracté le covid, il s'était incliné en finale du Challenger de Biella en février, avant de perdre au premier tour à Montpellier, au deuxième à Rotterdam et au Queen's, au troisième tour à Wimbledon, au deuxième à Cincinnati et à Winston-Salem et donc au premier tour à l'US Open. Il espère désormais bien finir la saison pour ré-intégrer le Top 100 et participer au prochain Open d'Australie sans avoir à prendre part aux qualifications.

>