ATP - Lyon : Première pour Guinard

Panoramic

Qui l'eut cru ? De tous les Français en lice cette semaine à Lyon (Simon, Tsonga, Humbert, Barrère, Mannarino, Rinderknech, Gaston et Pouille étaient les autres Tricolores engagés), un seul reste en course, et il s'agit du moins connu de tous : Manuel Guinard. A 27 ans, le natif de Saint-Malo n'avait jamais encore atteint les quarts de finale dans un tournoi ATP. C'est désormais chose faite. Jeudi matin, notre représentant, révélation de la semaine, est en effet sorti vainqueur (4-6, 6-4, 7-5 en 3h19 de jeu) dans un match interrompu la veille par la nuit (à 5-5 dans le troisième set) de la rencontre qui l'opposait au musculeux Américain Michael Mmoh. Des tournois ATP, il faut dire que Guinard en dispute très peu. Et pour cause : habitué du circuit Challenger, le Breton doit presque systématiquement passer par les qualifications pour avoir une chance de se hisser dans le grand tableau.

Un deuxième match dans la même journée pour Guinard





Au Parc de la Tête d'Or, non seulement Guinard est parvenu à sortir des qualifications (victoires contre Lamasine et Blanchet) mais il a prolongé le plaisir un tour de plus après son exploit face à Hugo Gaston. Et comme le Malouin, comme transcendé par l'invitation qu'il a reçue pour le grand tableau Roland-Garros, n'avait toujours pas l'intention de quitter le Rhône, il s'est offert un quatrième succès de suite sur la terre battue lyonnaise, lors de ce match à rallonge face à un joueur certes moins bien classé que lui (Guinard est 158eme, Mmoh, 179eme au classement). Une série qui lui permet d'enchaîner à Lyon, avec un quart de finale (son premier en carrière) contre le jeune Danois Holger Rune programmé seulement quelques heures après sa victoire contre Mmoh. Avec peut-être en perspective pour Guinard en cas d'exploit face au 40eme mondial une première demi-finale sur le circuit. De quoi se prendre à rêver avant de mettre ensuite le cap sur Paris et Roland-Garros.

>