ATP - Indian Wells : Basilashvili et Fritz s'offrent Tsitsipas et Zverev !

Troisième demi-finale à Indian Wells et troisième surprise ! Après Grigor Dimitrov et Cameron Norrie jeudi, c'est Nikoloz Basilashvili qui a rallié le dernier carré du Masters 1000 californien. Un dernier carré sur lequel sans doute personne n'aurait misé il y a une semaine... Le Géorgien, tête de série n°29, s'est offert le scalp du n°3 mondial Stefanos Tsitsipas, bien décevant, en trois sets et 2h10 de jeu : 6-4, 2-6, 6-4. Pour son tout premier quart en Masters 1000, Basilashvili n'a pas du tout été impressionné (il ne montre d'ailleurs jamais ses émotions...), et a entamé le match avec deux breaks pour mener 4-1. Le Grec a réussi à en effacer un, mais pas deux, et a donc perdu ce premier set. Mais dans le deuxième, le finaliste du dernier Roland-Garros a retrouvé son niveau, prenant le service adverse à 2-1 et 5-2 et ne perdant que six points sur sa mise en jeu, et a égalisé à un set partout. On pensait alors le Grec lancé vers la demie, mais pas du tout ! Il a de nouveau perdu son service d'entrée (0-2), a recollé (2-2), avant de se faire breaker une nouvelle fois à 3-3. Basilashvili a sauvé une balle de débreak par la suite, mais n'a pas tremblé pour conclure à 5-4. Il va donc disputer sa première demi-finale en Masters 1000, à 29 ans, contre Taylor Fritz (2-1 pour l'Américain). Quel tournoi du Géorgien !


Fritz se paye Zverev


Il était écrit que la composition de ces demi-finales serait surprenante jusqu'au bout. Quatrième et dernier joueur à se qualifier, l'Américain Taylor Fritz, 39eme joueur mondial et tête de série n°31, s'est offert le scalp de l'Allemand Alexander Zverev, 4eme joueur mondial et tête de série n°3, en trois sets (4-6, 6-3, 7-6 (3)) et 2h22 de jeu. Dans la première manche, malgré une première balle sauvée, l'Américain a perdu son service d'entrée, avant de débreaker dans la foulée. Après deux balles de nouveau break sauvées à 2-2, Taylor Fritz a cédé à 3-3, avant de perdre ce premier set, sur un ultime jeu blanc (4-6). Dans la deuxième manche, l'Allemand a été le seul à perdre son service, à 2-1, malgré une première balle sauvée et malgré également une balle de débreak, dans la foulée, non convertie. Le moins bien classé des deux a ensuite conclu cette manche, à sa deuxième opportunité (6-3). Enfin, d'entrée de troisième et dernière manche, le 39eme joueur mondial a de nouveau été breaké. A 5-2, Alexander Zverev s'est procuré une première balle de match sur le service de son adversaire, puis une autre à 5-3, sur son propre service. Un service qu'il a même fini par perdre. Les deux hommes ont fini par aller au tie-break, que la tête de série n°31 a remporté, à sa troisième opportunité (7-6 (3)), synonyme donc de gain du match. Avant cette édition 2021, Taylor Fritz n'avait, comme meilleur résultat en Masters 1000, que deux huitièmes de finale. Un à Indian Wells en 2018 et un autre à Monte-Carlo en 2019. Cette édition 2021 d'Indian Wells est donc plus que jamais historique.

INDIAN WELLS (Etats-Unis, Masters 1000, dur extérieur, 7 903 959€)
Tenant du titre (en 2019) : Dominic Thiem (AUT)

Demi-finales
Dimitrov (BUL, n°23) - Norrie (GBR, n°21)
Fritz (USA, n°31) - Basilashvili (GEO, n°29)

Quarts de finale
Dimitrov (BUL, n°23) bat Hurkacz (POL, n°8) : 3-6, 6-4, 7-6 (2)
Norrie (GBR, n°21) bat Schwartzman (ARG, n°11) : 6-0, 6-2
Fritz (USA, n°31) bat A.Zverev (ALL, n°3) : 4-6, 6-3, 7-6 (3)
Basilashvili (GEO, n°29) bat Tsitsipas (GRE, n°2) : 6-4, 2-6, 6-4

>