ATP - Genève : Ruud fait plier Sousa et prend confiance avant Roland-Garros

panoramic
Grand favori à Genève après l’élimination précoce de Daniil Medvedev, Casper Ruud espérait tenir son rang ce dimanche en finale, devant João Sousa, pour conserver son titre et ajouter une huitième ligne à son palmarès. C’est chose faite mais que ce fut dur pour le 8eme joueur mondial, vainqueur d’un combat de plus de trois heures en trois manches (7-6, 4-6, 7-6). Le début des hostilités lui a été plutôt favorable. La tête de série numéro 2 du tableau a breaké à 1-1 et poursuivi sa course en tête jusqu’à connaitre un petit trou d’air en milieu de set. Tout s’est très vite enchainé pour lui : quatre balles de double break sauvées à 5-3, trois opportunités manquées dans le jeu suivant de remporter le set et finalement un débreak réussi par João Sousa pour revenir à 5-5. La combativité du Portugais n’a pas été récompensée. Il a été mis au supplice dans le tiebreak (7-3).


Sousa a servi pour le match


Les espoirs de voir triompher João Sousa se sont alors amenuisés un peu plus mais la confiance a progressivement changé de camp. Irréprochable sur ses jeux de service, le 79eme mondial n’a presque plus rien donné à Casper Ruud. Son break réalisé à 2-2, autrement dit le seul du deuxième set, lui a permis de pousser la rencontre au set décisif. Et comme dans la seconde manche, c’est lors du cinquième jeu que Sousa a breaké. Intouchable dans cette semaine helvète qui l’a vu rallier la finale sans laisser le moindre set en route, le Lusitanien a servi pour le titre. C’est alors que celui qu’on pensait désemparé a refait surface. Il a effacé son break de retard et repris l’avantage (6-5) avant de laisser filer deux balles de match. Comme un symbole, l’issue de cette finale s’est dessinée au jeu décisif où la troisième opportunité de victoire du Norvégien a été sauvée, pas la quatrième. Ruud signe une victoire de caractère dans un jeu décisif à sens unique (7-1). Un succès des plus importants avant Roland-Garros.

>