ATP : Federer ne s'attendait pas à autant d'amour

Panoramic


Roger Fededer n'est pas au bout de ses émotions. Le légendaire champion suisse, officiellement retraité depuis deux semaines et ces adieux monumentaux du côté de l'O2 Arena de Londres lors d'une Laver Cup 2022 qui marquera à jamais l'histoire du tennis, avait déjà fait le plein d'émotions, d'abord dans les bras de ses filles puis de sa femme Mirka, tout au long de cette cérémonie poignante sur le court. Quant aux images d'un Federer en sanglots et complètement désarçonné au point, une fois assis, de chercher (et de trouver) la main d'un Rafael Nadal, à la fois rival de toujours et immense ami, et lui aussi totalement effondré par la retraite du "Maestro", personne n'est près de les oublier. Le Suisse n'avait pourtant rien vu, car des émotions, il allait encore en vivre. Depuis cette révérence après un ultime double perdu face aux Américains Jack Sock et Frances Tiafoe, des tonnes d'amour se sont en effet déversées sur le héros aux 20 sacres en Grand Chelem. Un élan auquel le Bâlois avoue qu'il ne s'attendait pas.

"Une merveilleuse surprise pour moi"


Plus exactement, si le désormais frais retraité s'imaginait bien que ses supporters lui rendraient très vite hommage sur hommage, il n'avait visiblement pas prévu que beaucoup des éloges viseraient Roger Federer l'homme et pas seulement Roger Federer le tennisman. Il n'en fallait pas plus pour grandement l'émouvoir de nouveau, ce vendredi au micro de la chaîne Youtube de l'ATP. "J’ai été bouleversé par toutes les belles choses qui ont été écrites à mon sujet, dont beaucoup sur ma personnalité et sur ma personne. Presque moins en tant que joueur de tennis, sur mon coup droit ou sur un autre aspect du jeu. Ca a été une merveilleuse surprise pour moi de découvrir que beaucoup de gens m’ont soutenu en raison de mon caractère. C’est une tournure un peu inattendue de l’histoire. Je pensais qu’ils allaient parler de mes réalisations, de mes accomplissements, de ce que je représentais pour le jeu, et c’est tout. Mais c’était bien plus que ça. ca a totalement dépassé mes attentes", a reconnu Federer, une fois de plus au bord du vertige. Et ça risque de durer encore un moment.

>