ATP Cup, du très lourd au programme

REUTERS

Groupe A - Serbie, Allemagne, Canada


Tout le monde aura bien sûr les yeux rivés sur les performances de Novak Djokovic, qui avait été parfait l'an dernier lors de la première édition avec un bilan de 8-0 (simples et doubles confondus) conduisant à la victoire serbe, dont un 6-2, 7-6 en finale face à Rafael Nadal. Cette année, les chocs l'opposant à Alexander Zverev et Denis Shapovalov vaudront forcément leur pesant de cacahuètes.

Groupe B - Espagne, Grèce, Australie

Inutile de vous refaire un dessin, mais on vous le fait quand même : dans cette poule, c'est Rafael Nadal qui sera donc l'objet de toutes les attentions. Il ne fera pas face à son meilleur ennemi Nick Kyrgios, engagé sur un tournoi ATP 250 (avec notamment Stan Wawrinka ou Richard Gasquet), alors c'est forcément son match contre Stefanos Tsitsipas qui attire principalement l'oeil.

 


 

Groupe C - Autriche, Italie, France

Dominic Thiem et Matteo Berrettini, voilà ce qui attend Gael Monfils et Benoit Paire pour leur grand retour. "On saura exactement où on en est, c'est une belle entrée en matière, selon Frédéric Viard. On n'avait pas vraiment été très brillants la première fois, là il faudra faire mieux dans un contexte encore plus compétitif." Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin complètent la sélection en double.

 

Groupe D - Russie, Argentine, Japon

Les Russes auront la chance de pouvoir compter sur deux cadors, avec Daniil Medvedev et Andrey Rublev, alors que Diego Schwartzman et Kei Nishikori seront les leaders incontestés de leurs nations respectives. On attend bien sûr les retrouvailles toujours explosives entre Daniil Medvedev et Schwartzman, qui ne se portent pas dans leurs coeurs.

 

 

Les premières affiches dans la nuit de lundi à mardi


Serbie - Canada (groupe A) et Autriche - Italie (groupe C), à partir de minuit (heure française)

Espagne - Australie (groupe B) et Russie - Argentine (groupe D), à partir de 7h30

 

 


 


>