ATP - Cordoba : Fin de partie pour Paire et Schwartzman

La fête est finie pour Benoît Paire à Cordoba. Après avoir pris le meilleur sur Nicolas Jarry pour son entrée en lice sur la terre battue argentine, l’Avignonnais a chuté en deux manches face à Federico Coria. Après une entame de match équilibrée, le 95eme mondial a frappé le premier avec un break obtenu à l’issue d’un jeu au long cours. La réaction du Français, tête de série numéro 2 du tournoi, a été immédiate avec un débreak bien plus rapide... mais le frère cadet de Guillermo Coria a immédiatement repris le service de Benoît Paire. Un jeu de service perdu qui a lancé une mauvaise série pour le Tricolore, qui a perdu trois jeux de suite et la première manche. Une série qui s’est prolongée avec les deux premiers jeux du deuxième set dont un break d’entrée. Mais, comme plus tôt dans al rencontre, le 29eme mondial a immédiatement réagi pour mieux perdre son service dans la foulée. Après avoir eu deux balles de double break dans le sixième jeu, Federico Coria n’a pas attendu de servir pour le match pour valider son billet pour les demi-finales. Mettant sous pression Benoît Paire sur sa mise en jeu, l’Argentin a laissé échapper deux premières balles de match avant de conclure à la troisième (6-3, 6-2 en 1h16’).

Les Argentins en grande forme à Cordoba...


Il y aura à coup sûr un Argentin en finale ce dimanche. En effet, opposé à la tête de série numéro 7 Thiago Monteiro, Juan Manuel Cerundolo a eu le dernier mot en trois manches. Issu des qualifications, le 335eme mondial a su faire fi d’un deuxième manche perdue pour s’imposer (6-2, 2-6, 6-3 en 2h16’) et s’offrir sa première demi-finale sur le circuit ATP. Facundo Bagnis a prolongé l’état de grâce en venant à bout de Jozef Kovalik. Le 130eme joueur mondial, issu des qualifications, n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout du Slovaque, 128eme au classement ATP. Jamais inquiété sur sa mise en jeu dans la première manche, Facundo Bagnis a pris deux fois le service de son adversaire et aligné cinq jeux pour prendre un net avantage. La deuxième manche a été à peine plus compliqué pour l’Argentin, qui a dû s’y reprendre à deux fois pour faire le break puis sauver deux balles de débreak avant de contrôler et s’imposer (6-1, 6-2 en 1h11’).

... sauf Schwartzman !


Le dernier carré ne sera pas 100% argentin puisque celui qu'on attendait le plus, Diego Schwartzman, est tombé ! Tête de série n°1 et n°9 mondial, le natif de Buenos Aires a subi la loi d'Albert Ramos-Vinolas en trois sets et 2h32 de jeu : 6-1, 4-6, 6-3. Le demi-finaliste du dernier Roland-Garros a raté son début de match, en se retrouvant mené 4-0 après un troisième jeu très long (22 points), et n'est jamais parvenu à revenir. Dans le deuxième, les deux joueurs ont facilement remporté leur mise en jeu, jusqu'à 4-4 où Ramos-Vinolas l'a cédée pour la première fois de la partie. Schwartzman, qui a dû sauver deux balles de 5-5 dans la foulée, a finalement égalisé à une manche partout. Tout s'est donc joué dans le troisième set, où l'Espagnol a breaké d'entrée pour mener 2-0, puis a perdu son service (2-1) mais a repris celui de l'Argentin dans la foulée (3-1). Schwartzman ne s'est ensuite plus procuré de balle de break, et s'est donc incliné. Il tentera de faire mieux la semaine prochaine, lors de "son" tournoi de Buenos Aires.

(Avec A.S.)

CORDOBA (Argentine, ATP 250, terre battue extérieure, 325 076€)
Tenant du titre : Cristian Garin (CHI)

Demi-finales
Ramos-Viñolas (ESP, n°5) - Bagnis (ARG, Q)
J.M.Cerundolo (ARG, Q) - Coria (ARG)

Quarts de finale
Ramos-Viñolas (ESP, n°5) bat Schwartzman (ARG, n°1) : 6-1, 4-6, 6-3
Bagnis (ARG, Q) bat Kovalik (SLQ) : 6-1, 6-2
J.M.Cerundolo (ARG, Q) bat Monteiro (BRE, n°7) : 6-2, 2-6, 6-3
Coria (ARG) bat Paire (FRA, n°2) : 6-3, 6-2

Huitièmes de finale
Schwartzman (ARG, n°1) bat Cecchinato (ITA) : 6-2, 6-2
Ramos-Viñolas (ESP, n°5) bat Etcheverry (ARG, Q) : 2-6, 7-6 (5), 7-5
Kovalik (SLQ) bat Barrios (CHI, Q) : 4-6, 6-2, 6-3
Bagnis (ARG, Q) bat Delbonis (ARG, n°8) : 6-4, 7-5

Monteiro (BRE, n°7) bat Carballes Baena (ESP) : 6-3, 6-4
J.M.Cerundolo (ARG, Q) bat Kecmanovic (SER, n°3) : 6-7 (3), 7-5, 6-2
Coria (ARG) bat F.Cerundolo (ARG, WC) : 1-6, 6-2, 6-4
Paire (FRA, n°2) bat Jarry (CHI, WC) : 6-2, 6-4

1er tour
Schwartzman (ARG, n°1) - Bye
Cecchinato (ITA) bat Dellien (BOL) : 6-2, 4-6, 6-1
Etcheverry (ARG, Q) bat Martin (SLQ) : 6-3, 7-6 (4)
Ramos-Viñolas (ESP, n°5) bat Londero (ARG) : 4-6, 6-2, 6-2

Barrios (CHI, Q) - Bye
Kovalik (SLQ) bat Galan (COL) : 6-2, 1-6, 6-3
Bagnis (ARG, Q) bat Kicker (ARG, WC) : 6-1, 6-4
Delbonis (ARG, n°8) bat P.Sousa (POR) : 6-4, 6-4

Monteiro (BRE, n°7) bat Menezes (BRE, LL) : 6-3, 6-3
Carballes Baena (ESP) bat J.Sousa (POR) : 6-3, 6-1
J.M.Cerundolo (ARG, Q) bat Seyboth Wild (BRE) : 7-5, 7-6 (3)
Kecmanovic (SER, n°3) - Bye

Coria (ARG) bat Koepfer (ALL, n°6) : 6-1, 6-4
F.Cerundolo (ARG, WC) bat Mager (ITA) : 6-7 (3), 6-1, 6-4
Jarry (CHI, WC) bat Munar (ESP) : 5-7, 7-6 (5), 6-4
Paire (FRA, n°2) - Bye

>