ATP - Cincinnati : Norrie, Schwartzman et Cilic au deuxième tour

panoramic

Avant l'entrée en lice des cadors mardi, les joueurs têtes de série mais non exemptées de premier tour ont tenu leur rang durant le début de la première journée du Masters 1000 de Cincinnati, même si ce fut parfois difficile. A commencer par Cameron Norrie, le n°11 mondial, qui a eu besoin de trois sets pour éliminer Holger Rune, qui n'a gagné que deux matchs depuis son quart de finale surprise à Roland-Garros. Le Britannique s'est imposé 7-6, 4-6, 6-4 en 2h34, après un match où il a commis six doubles-fautes et perdu quatre fois son service. Rune pourra avoir des regrets car il a mené 4-2 dans le premier set, avant de craquer. Norrie sera opposé à son compatriote Andy Murray, vainqueur du match entre les anciens vainqueurs en Grand Chelem contre Stan Wawrinka : 7-6, 5-7, 7-5 en 2h53, à l'issue d'une rencontre à 21 aces et six breaks au total, où l'Ecossais a fait la différence à 5-5 dans le dernier set. Classé cinq rangs derrière Norrie, Diego Schwartzman s'est lui aussi imposé en trois sets pour rallier le deuxième tour, au détriment du Slovaque Alex Molcan : 5-7, 6-4, 6-2 en 2h34. L'Argentin s'est fait breaker quatre fois et a commis sept doubles-fautes, mais il a réussi à s'en sortir en déroulant dans la dernière manche. Prochain adversaire : Aslan Karatsev.

Cilic facile


Le n°17 mondial, Marin Cilic, a quant à lui disposé de l'Espagnol Jaume Munar sans trop trembler : 6-3, 6-3 en 1h31. Le Croate a servi sept aces et a sauvé les cinq balles de break que s'est procuré son adversaire. Il a toutefois eu du mal à conclure, ne l'emportant que sur sa sixième balle de match. Enfin, Roberto Bautista Agut, 19eme mondial, verra également le deuxième tour, après son succès 6-7, 6-4, 6-2 en 2h41 sur Francisco Cerundolo. L'Espagnol a perdu au jeu décisif (7-5) un premier set sans break, avant de gagner assez facilement les deux manches suivantes.

>