ATP / Cervara : « Ce premier Grand Chelem de Medvedev ? Une étape »

Daniil Medvedev a enfin franchi le cap qui lui manquait. Dimanche dernier, le Russe, 2eme joueur mondial et tête de série n°2, a remporté son premier Grand Chelem, à savoir l'édition 2021 de l'US Open, en disposant, en finale, du Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial et tête de série n°1, en trois manches (6-4, 6-4, 6-4) et 2h17 de jeu. Daniil Medvedev a ainsi ouvert son compteur de Grands Chelems, pour sa troisième finale. Son entraîneur depuis 2017, à savoir le Français Gilles Cervara, a accordé une interview à Tennis Majors. Le coach tricolore a notamment confié ce que représentait cette première victoire de son protégé en Grand Chelem : « J’ai envie de répondre à cette question avec les mêmes mots qu’après son premier trophée sur le circuit ATP, son premier succès en Masters 1000 : c’est une étape. Cette étape a une portée supérieure, bien sûr. Avec un Grand Chelem, tu rentres presque au Panthéon, même si c’est presque ridicule comparé à 20 majeurs (ndlr : record absolu codétenu par Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic). »

« On voit bien des choses à améliorer »


Désormais, le numéro deux mondial se tourne vers l'avenir, avec forcément encore plus d'ambition qu'avant. Avec peut-être, en ligne de mire, la place de numéro un mondial ou alors un nouveau tournoi du Grand Chelem à aller chercher. Cervara a également donné son avis à ce sujet : « C’est un tout, ce sont des objectifs légitimes. Mais je me dis surtout que ça passe par du travail et l’amélioration de nombreuses choses au quotidien. L’équipe a déjà commencé à réfléchir, car oui, il gagne un Grand Chelem, mais on voit bien des choses à améliorer. Ces choses-là représentent les aspects concrets à déployer en vue d’un potentiel futur grand résultat. Pour être numéro un et gagner d’autres majeurs, il faut réaliser des choses concrètement, au travail, tous les jours. On va les faire. Après, si ça se passe bien, on se dira « tiens, on a gagné » (rires). »

>