Semenya n'ira pas chercher sa médaille à Doha

ICON SPORT

Caster Semenya ne se rendra pas à Doha lors des championnats du monde d'athlétisme (27 septembre – 6 octobre) pour recevoir sa médaille d'or des Mondiaux de 2011 sur 800 m. Elle avait terminé derrière Mariya Savinova à Daegu (Corée du Sud), mais la Russe a été reconnu coupable de dopage.

Semenya refuse de se plier au nouveau règlement de la Fédération Internationale d'Athlétisme (IAAF) qui impose aux athlètes hyperandrogénes comme elle de limiter médicalement leur taux de testostérone jugé comme trop élevé. En conséquence, la triple championne du monde et double championne olympique sur la distance ne peut s'aligner au départ au Qatar.

"Pour Semenya, l'IAAF remettra sa médaille à l'ASA (Fédération Sud-Africaine d'Athlétisme), qui décidera le moment, date et lieu appropriés pour lui remettre en main propre", a déclaré l'ASA dans un communiqué alors qu'une autre des ses athlètes, Sunette Viljoen, se rendra bien à Doha pour recevoir l'argent de cette même course.