Marathon de Londres : Kipruto et Yehualaw s'imposent



L'édition 2022 du marathon de Londres a rendu son verdict. En effet, ce dimanche, chez les hommes, c'est le Kényan Amos Kipruto qui a eu le dernier mot. Le coureur a signé un temps de 2h 04 min 39 (le record de ce marathon est détenu, depuis 2019, par Eliud Kipchoge (2:02:37)). Pour une différence qu'il a effectuée lorsqu'il restait moins de cinq kilomètres avant la ligne d'arrivée. Sur le podium du jour, on retrouve également l'Ethiopien Leul Gebresilase, qui prend la deuxième place finale. Quant à la troisième place, elle revient au Belge Bashir Abdi. Le grand favori du jour, Kenenisa Bekele, a explosé lors des derniers kilomètres de course. L'an passé, ce marathon avait été remporté par Sisay Lemma. Ce dimanche, ce dernier s'est longtemps retrouvé au sein du groupe de tête, avant finalement de devoir se contenter de la septième place finale.

Jepkosgei deuxième cette année après sa victoire en 2021


Le Top 5 de cette année n'avait pas brillé à l'occasion de l'édition 2021 dans la mesure où aucun de ces cinq coureurs concernés ne faisait partie du Top 10 de l'an dernier. Chez les dames, la victoire est revenue à l'Ethiopienne Yalemzerf Yehualaw, vainqueur également à Hambourg il y a six mois de cela. Cette dernière a signé un temps de 2h17:26. Suffisant pour devancer la gagnante de l'an passé, à savoir Joyciline Jepkosgei. Le podium du jour a été complété par l'Ethiopienne Alemu Megertu, qui prend donc la troisième place finale. L'an passé, Jepkosgei avait succédé à une certaine Brigid Kosgei. Cette année, pour construire sa victoire, Yehualaw s'est emparée des commandes de cette course à mi-parcours. A ce moment-là, l'Ethiopienne a franchi le Tower Bridge pour finir par progressivement creuser l'écart sur l'ensemble de ses concurrentes et donc ne plus jamais être revue.

>