Lavillenie : « Les Brésiliens m'auraient lancé des tomates ! »



Renaud Lavillenie est revenu, sur RMC, sur sa médaille d'argent des JO 2016 à Rio, marquée par les huées des spectateurs brésiliens à son endroit : « Depuis le début, ils ne sifflaient pas. Ils l'ont fait à partir du moment où ils ont vu que le Brésilien jouait la médaille. S'ils avaient eu des tomates et des oeufs, je pense qu'ils me les auraient lancés dessus sans aucun scrupule ! C'était super déstabilisant, on n'avait jamais vu ça en athlétisme. C'était interminable. »

« Quasiment ingérable »


Passant toutes ses barres au premier essai jusqu'à 5,98 m, le Français a ensuite buté sur les 6,03 m que Thiago Braz Da Silva est allé chercher à ce moment-là, à domicile, pour devenir un improbable champion olympique. « Je m'étais préparé à tout, sauf à ça. Je ne pouvais pas. En plus, les Brésiliens étaient derrière moi depuis le début. C'était quasiment ingérable. »