Championnats d'Europe : Mayer abandonne d'entrée !

Panoramic


Tremblement de terre sur Munich et l'équipe de France au premier jour des Championnats d'Europe d'athlétisme, ce lundi à Munich. Kevin Mayer (30 ans) s'était dit "sur un nuage" après son deuxième titre de champion du monde de décathlon, obtenu le mois dernier à Eugene (Oregon). Il en est redescendu très violemment et très vite. Touché à une cuisse lors du 100m, le seul Français à être rentré de ces Mondiaux américain avec une médaille, de surcroît dans le plus beau des métaux - a en effet été contraint d'entrée à l'abandon en Bavière. Mayer a ressenti une douleur au niveau de la cuisse droite en pleine course alors qu'il n'avait pas encore atteint la demi-course. Notre sauveur d'Eugene a franchi la ligne (avec un temps de 11”67 à l'arrivée), mais il a annoncé dans la foulée qu'il n'avait d'autre choix que de se retirer de ce décathlon des Championnats d'Europe dès la première épreuve alors que l'athlète titré à deux reprises au niveau continental en salle espérait enfin décrocher son premier titre de champion d'Europe en plein air.

Mayer : "C'est dur"


Au passage, le recordman du monde de la spécialité n'a pas caché qu'il avait pris la direction de Munich sans savoir réellement s'il avait récupéré des Mondiaux et s'il pourrait pleinement défendre ses chances en Bavière, d'autant qu'il traînait une blessure au grand adducteur depuis le mois de mai (et qui s'était réveillée après Eugene). Malheureusement, il a très vite eu la réponse. "J'ai fait un décathlon il y a trois semaines, j'ai tout fait pour être compétitif ici. Mais je me suis arrêté avant de me blesser vraiment plus gravement. C'est dur de s'arrêter dans un stade comme ça...", déplorait Mayer à chaud au micro du speaker du stade olympique, avant de tourner définitivement et d'entrée le dos à ces Championnats d'Europe, que l'immense favori du concours et principale chance de médaille de nouveau côté français quitte d'entrée. Cruel.

Dester et Lisowka champions d'Europe du marathon


Après le 100m, la longueur et le poids, c’est le Suisse Simon Ehammer qui occupe la tête du décathlon avec 2845 points, devant l’Italien Dario Dester (2591) et le Polonais Pawel Wiesiolek (2563). Le Français Baptiste Thiery est 18eme avec 2353 points. A domicile, l’Allemand Richard Ringer a été sacré champion d’Europe du marathon, dont le départ a été donné à 11h30, en s’imposant en 2h10’21, devant les Israéliens Maru Teferi et Gashau Ayale, qui ont terminé respectivement à trois et neuf secondes. Premier Français, Nicolas Navarro a fini cinquième à 20 secondes du vainqueur. Le marathon féminin se déroulait également ce lundi matin et il a vu le sacre de la Polonaise Aleksandra Lisowska en 2h28’36, avec six secondes d’avance sur la Croate Matea Parlov et 16 sur la Néerlandaise Nienke Brinkman. Seule Française en lice, Mélody Julien a fini 14eme à 3’44 de la gagnante. Du côté de la perche féminine, Marie-Julie Bonnin et Margot Chevrier se sont qualifiées pour la finale en sautant à 4,40m, mais pas Ninon Chapelle, qui a franchi la même barre mais en ayant eu besoin de plus d’essais. Mallory Leconte a quant à elle passé le cap des séries du 100m en signant un chrono de 11"49. Les qualifications de la longueur masculine ont vu un seul Français passer en finale : Jules Pommery, qui a sauté à 7,83m. Augustin Bey a été éliminé pour un centimètre (7,73m) alors que Tom Campagne n’a vu aucun de ses sauts être mesuré.

>