Championnats d’Europe en salle : Mayer dans le coup, V.Lavillenie en finale

Kevin Mayer, le recordman du monde du décathlon, vise un deuxième titre de champion d’Europe de l’heptathlon en salle, après celui décroché en 2017 à Belgrade, et le Français occupe la deuxième place après les trois premières épreuves, où il a tout de même battu deux records personnels. Mayer a débuté sa compétition en battant son record sur 60m, en 6’’86, ce qui lui a permis de terminer avec le deuxième temps des douze engagés, derrière le Suisse Simon Ehammer. Ce dernier a poursuivi sur sa lancée en battant son record personnel à la longueur (7,89m) et a donc conservé la tête du classement général, devant Mayer, qui a terminé quatrième du concours avec un bond à 7,47m, son record de la saison. Le Français a ensuite remporté la dernière épreuve au programme de la matinée, le lancer du poids, en réussissant 16,32m, nouveau record personnel. Il reste deuxième du classement, mais n’a plus que 49 points de retard sur Ehammer. Samedi soir, c’est la hauteur qui sera au menu, avant le 60m haies, la perche et le 1000m dimanche.

Lavillenie, Belocian et Manga au rendez-vous


A la perche, en l’absence de Renaud Lavillenie, touché au mollet, son frère Valentin espère prendre le relais, et il disputera la finale, après avoir franchi 5,50m et 5,60m à son premier essai en qualifications. Ethan Cormont, qui a échoué trois fois à 5,60m, ne verra pas la finale, au contraire du recordman du monde Armand Duplantis, qui n’a eu besoin que de sauter une fois, à 5,60m, pour se qualifier. Sur le 60m haies, discipline faste pour l’athlétisme français depuis plusieurs années (même si Pascal Martinot-Lagarde est forfait à Torun), Wilhem Belocian et Aurel Manga se sont qualifiés pour les demi-finales en réussissant respectivement le deuxième et le cinquième temps en 7’’52 et 7’’64. C’est le Britannique Andy Pozzi qui a fini en tête, en 7’’52.

Pas de Français en finale du 60m


Sur le 60m, aucun Français ne disputera la finale. Si Mouhamadou Fall (6’’66) et Amaury Golitin (6’’70) avaient franchi le cap des séries, ils ont été éliminés en demi-finales quelques heures plus tard, en terminant respectivement 9eme et 10eme dans le même chrono de 6’’64 (6’’59 pour l’Italien Lamont Marcell Jacobs, meilleur temps). Sur 3000m, deux tricolores se sont qualifiés pour les demi-finales : Hugo Hay, auteur de son record personnel en 7’47’’30 et quatrième temps des séries (le meilleur temps est revenu au Britannique Andrew Butchart en 7’46’’46) et Jimmy Gressier, septième en 7’48’’93. Djilali Bedrani a en revanche été éliminé, en finissant avec le 17eme temps en 7’55’’76. Du côté des femmes, Laëticia Bapte s’est qualifiée pour les demi-finales en signant le 16eme temps des séries en 8’’11, mais Cyrena Samba-Mayela n’ira pas plus loin, car elle n’a fini que 28eme en 8’’22. Le meilleur temps est revenu à la Néerlandaise Nadine Visser en 7’’92.

>