Championnats d'Europe en salle : Lavillenie forfait


Trois fois champion d'Europe en salle depuis le début de sa carrière, Renaud Lavillenie ne le sera pas une quatrième fois, ce week-end à Torun (Pologne). Et pour cause, puisque le Clermontois ne participera pas à ces Championnats d'Europe en salle 2021. Une semaine après avoir remporté l'étape du All Star Perche programmée sur ses terres, samedi dernier à Aubière, avec un saut à 6,06 m, Lavillenie s'est blessé au mollet droit vendredi à l'entraînement et il a été contraint de déclarer forfait. Le perchiste français a annoncé sur son compte Twitter qu'il avait préféré ne pas prendre de risque et renoncer, de peur de compromettre ses chances pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, reportés à l'été prochain en raison de la pandémie de Covid-19. « Lors de ma séance ce matin (vendredi), j’ai ressenti une douleur vive au mollet droit. Je ne veux pas aggraver la blessure pour risquer de compromettre les JO. C’est une décision difficile pour moi, mais c’est plus sage », analyse Lavillenie avec beaucoup de recul et de bon sens.

Lavillenie : « Je ne veux pas tout perdre pour la saison estivale »





Interrogé plus longuement ensuite sur le site de la FFA, le champion olympique des Jeux de Londres en 2012 avoue qu'il a été très difficile pour lui de prendre cette décision, mais qu'il n'a pas eu le choix. « Je ne veux pas aggraver la blessure pour risquer de compromettre les JO (de Tokyo) cet été. C'est une décision très difficile pour moi car je suis un compétiteur mais avec le bel hiver que j'ai fait, je ne veux pas tout perdre pour la saison estivale. » A partir de samedi, jour des qualifications du saut à la perche (6,15 m), le duel entre Lavillenie, détrôné récemment de son titre de champion de France par son frère Valentin, et le nouveau monstre de la perche le Suédois Armand Duplantis, recordman du monde, devait constituer l'un des grands rendez-vous de ces Championnats d'Europe. Il n'aura finalement pas lieu.

>