Athlétisme : Warholm se dit prêt pour les championnats d'Europe

Panoramic

Karsten Warholm ne veut pas rester sur un échec. Victime d’une déchirure musculaire aux ischio-jambiers au début du mois de juin, lors du meeting de Ligue de Diamant organisé à Rabat, le recordman du monde du 400m haies n’a pas été à son meilleur niveau à l’occasion des championnats du monde d’Eugene. Alors que le Brésilien Alison dos Santos est allé chercher le titre mondial, le Norvégien n’a pu faire mieux que septième. « Je l'ai mal vécu, ce n'est pas la performance que je souhaitais », a confié Karsten Warholm à l’occasion d’une conférence de presse organisée à Oslo. Malgré cette contre-performance, le champion olympique à Tokyo a fait contre mauvaise fortune bon cœur. « J'ai passé beaucoup de temps à me préparer malgré ma blessure, mais cela fait partie du jeu, a-t-il ajouté. Perdre remet aussi les choses en place, tout n'est pas toujours rose, et c'est bien d'en avoir conscience. »

 

 

Warholm : « J'ai pu me préparer plus sereinement »

Mais, surtout, Karsten Warholm entend puiser dans ces difficultés afin de revenir à son meilleur niveau pour les championnats d’Europe, organisés à Munich du 15 au 21 août prochains. « Tout cela m'a rendu très motivé pour la suite », a assuré le Norvégien face à la presse. Ce qui rajoute à la motivation de Karsten Warholm, c’est le fait d’avoir pu s’entraîner de manière optimale ces dernières semaines. « J'ai pu m'entraîner sans souci depuis les Mondiaux, a assuré le tenant du record du monde. Alors qu'avant les Mondiaux, c'était une course contre la montre pour être prêt, très stressante. Là, j'ai pu me préparer plus sereinement, et c'est une très bonne sensation. » Quatrième de la finale des championnats du monde et un des principaux rivaux de Karsten Warholm, Wilfried Happio est prévenu que le Norvégien entend retrouver les sommets dès le rendez-vous continental, qui viendra conclure un été riche en émotions.

 


>