Wimbledon: Osaka éliminée dès le premier tour

Reuters

 

La Japonaise, récemment détrônée par l'Australienne Ashleigh Barty en tête du classement de la WTA, pouvait reprendre sa place de N.1 mondiale en cas de bon parcours à Londres.
 
Samedi, la tenante de l'Open d'Australie en début d'année s'était dit libérée par la perte de sa place de N.1 mondiale. 
 
Cela ne s'est pas vu lundi sur le court central de Wimbledon, où elle a été dominée en un peu plus d'une heure et demie par une adversaire qu'elle n'a jamais réussi à battre en trois confrontations sur le circuit. 
 
La N.2 mondiale savait pourtant à quoi s'attendre: elle avait été sèchement battue sur le gazon de Birmingham (6-2, 6-3) fin juin.