Ligue des Champions: L'ECA convoque une AG extraordinaire début juin

twitter.com/ECAEurope

L'Association européenne des clubs de football (ECA) a annoncé jeudi la tenue d'une assemblée générale extraordinaire les 6 et 7 juin à Malte, alors qu'un projet annoncé de réforme des compétitions européennes a suscité une forte opposition.

L'initiative de l'ECA intervient alors que plusieurs grands championnats européens ont déjà fait part de leur opposition à un projet supposé de réforme de la Ligue des Champions à l'issue du cycle 2021-2024.

Selon différents médias européens, le projet privilégié serait de disputer la phase de poules sous la forme de quatre groupes de huit équipes. Cette nouvelle C1 se rapprocherait d'une ligue fermée, les six premiers de chaque poule étant directement qualifiés pour l'édition suivante, indépendamment de leur classement en championnat.

"Spéculations incorrectes"

Dans un courrier adressé mercredi aux 232 clubs membres de l'ECA et que l'AFP a pu consulter, le président de l'instance, Andrea Agnelli, regrette qu'une "grande quantité de spéculations incorrectes et de rumeurs soient apparues dans les médias et de la part d'autres parties prenantes".

Le président de la Juventus Turin assure dans le même courrier qu'"aucune proposition concrète pour de futures compétitions européennes n'a été acceptée".

L'UEFA et les organisateurs des championnats nationaux de football (European Leagues), majoritairement hostiles au projet, doivent se rencontrer le 8 mai à Nyon, en Suisse, pour en discuter.

Auparavant, les plus de 900 clubs qui participent aux compétitions domestiques sont conviés par l'association des "European Leagues", les 6 et 7 mai à Madrid, pour organiser la riposte.

Dans son courrier, M. Agnelli "recommande" aux clubs membres de l'ECA de ne pas s'y rendre et juge qu'il n'est "pas approprié" de la part des Ligues européennes d'inviter des membres de l'ECA, assurant que ni celle-ci ni l'UEFA n'ont été conviées.

L'ECA représente 232 clubs et travaille en collaboration étroite avec l'UEFA, avec laquelle un nouveau protocole d'accord a été signé en février lors du Congrès de la confédération européenne à Rome.

Dans un courrier qui s'apparente à une réponse à l'ECA, le président de l'association des "European Leagues", Lars-Christer Olsson, s'étonne d'avoir "reçu aujourd'hui (jeudi) une étrange lettre envoyée par M. Agnelli" qui non seulement contient de "fausses accusations" mais aussi "des informations trompeuses" concernant le débat sur l'avenir des compétitions de clubs.

"Nos clubs membres sont assez grands pour se faire leur propre jugement sans recevoir d'ordre du président de l'ECA", écrit par ailleurs le Suédois en réaction au boycott envisagé à Madrid les 6 et 7 mai. L'UEFA "a été invitée depuis le début" à cette rencontre, affirme-t-il par ailleurs.